Œuvres de Mirabeau: Lettres à Sophie

앞표지
 

다른 사람들의 의견 - 서평 쓰기

서평을 찾을 수 없습니다.

선택된 페이지

기타 출판본 - 모두 보기

자주 나오는 단어 및 구문

인기 인용구

294 페이지 - Je le suis, ma Psyché, de toute la nature. Les rayons du soleil vous baisent trop souvent: Vos cheveux souffrent trop les caresses du vent; Dès qu'il les flatte, j'en murmure: L'air même que vous respirez, Avec trop de plaisir passe par votre bouche: Votre habit de trop près vous touche; Et sitôt que vous soupirez, Je ne sais quoi qui m'effarouche Craint parmi vos soupirs des soupirs égarés.
321 페이지 - L'homme, sourd à ma voix comme à celle du sage, Ne dira-t-il jamais : C'est assez, jouissons ? — Hâte-toi, mon ami, tu n'as pas tant à vivre. Je te rebats ce mot, car il vaut tout un livre : Jouis. — Je le ferai. — Mais quand donc ? — Dès demain. — Eh ! mon ami, la mort te peut prendre en chemin : Jouis dès aujourd'hui ; redoute un sort semblable A celui du chasseur et du loup de ma fable.
309 페이지 - Vengez-nous ; il est temps que ce voisin parjure Expie et son orgueil et ses longs attentats ; D'une servile paix prescrite à nos états C'est trop laisser vieillir l'injure : Dunkerque vous implore ; entendez-vous sa voix Redemander les tours qui gardaient son rivage , Et...
143 페이지 - L'astre éclatant de l'univers. Cris impuissants ! fureurs bizarres ! Tandis que ces monstres barbares Poussaient d'insolentes clameurs, Le dieu, poursuivant sa carrière, Versait des torrents de lumière Sur ses obscurs blasphémateurs.
346 페이지 - J'appelle éducation positive celle qui tend à former l'esprit avant l'âge et à donner à l'enfant la connaissance des devoirs de l'homme. J'appelle éducation négative celle qui tend à perfectionner les organes, instruments de nos connaissances, avant de nous donner ces connaissances , et qui prépare à la raison par l'exercice des sens.
346 페이지 - établit l'éducation négative comme la meilleure ou plutôt comme la seule bonne. Elle ne donne pas les vertus, mais elle prévient les vices ; elle n'apprend pas la vérité , mais elle préserve de l'erreur*.
13 페이지 - Malesherbes que je lui avais donné la vérole (infâme fausseté), que je l'avais battue (mensonge atroce, uh seul soufflet excepté, qu'elle avait bien mérité ; car on ne dit pas à son mari que sa mère et sa sœur sont des putains ; mais enfin, je ne me pardonne ni n'excuse le coup), que j'avais eu pour elle les procédés les plus indignes (soit montré à l'histoire de M. de Gras du Bar et de deux autres), il est bizarre, dis-je, que cette femme ose s'offenser de mes expressions... Où sommesnous?...
84 페이지 - sera mariée au premier jour à son cousin de Nangis. Elle a douze ans. Si elle a bientôt un enfant, madame la chancelière pourra dire : Ma fille , allez dire à votre fille, que la fille de sa fille crie.
191 페이지 - Gabrielle-Sophie ( qui me ressemble! donc elle est belle; car il n'ya rien de si beau que moi, et madame Elisabeth m'a demandé un jour si j'avais été inoculé), j'en serai toujours plus que content quand elle se portera bien. Point de ces phrases légères, Sophie. En fait de science, comparer l'opinion et l'autorité de M. de Buffon à la mienne, c'est comparer l'aigle au moineau. M. de Buffon est le plus grand homme de son siècle et de bien d'autres : c'est le seul que les Anglais nous envient;...
235 페이지 - Élevé dans le préjugé du service , bouillant d'ambition , avide de gloire, robuste, audacieux, ardent et cependant très-flegmatique, comme je l'ai éprouvé dans tous les dangers où je me suis trouvé, ayant reçu de la nature un coup d'œil excellent et rapide , je devais me croire fait pour le service.

도서 문헌정보