Essais de Michel de Montaigne

앞표지
Lefèvre, 1834 - 732페이지
 

다른 사람들의 의견 - 서평 쓰기

서평을 찾을 수 없습니다.

선택된 페이지

목차

VAUx Henri de chevalier champenois 12 Vieillards Exemple dun vieillard qui voulant se faire
26
THÉoPHILE empereur Forcé par un de ses chefs à
27
LYCON philosophe Ce quil prescrivit au sujet de ses fu MARIE GERMAIN Voy GERMAIN
29
Plaisir Cest le but et le fruit de la vertu des hommes pleine mer 263 Assistance que se prêtent entre eux
30
KARENTY Ensorcelés de Karenty leur histoire 576 tres peuvent apprendre à placer leurs dons 532 Liberté En quoi consiste la véritable
36
FRANCE ANTARCTIQUE Par qui découverte 106 Gentilhomme Son devoir envers un grand qui va le
40
PLAToN Beau précepte quil allègue souvent dans ses ville son origine 156
46
A MÉRICAINs Ce fut leur candeur et leur vertu qui les li lamour convient proprement et naturellement 526
51
THURIENs Ce que leur législateur ordonna contre ceux
52
Repos et gloire Choses incompatibles 130 étoient les habits de deuil des dames romaines ibid
60
GUÉRENTE Guillaume 86 HÉRACLIDE de Pont Opinions indéterminées quil avoit
62
Science Nest utile quautant quelle nous devient propre ment et la fin de nos connoissances 339 Il y a lieu
63
Ordres de cheralerie Institution louable et dun grand 454 et suiv
64
BIRoN le maréchal de maire de Bordeaux 594 CANNIBALEs ou sauvages de lAmérique Voy AMÉR1
69
Qui sensevelissent ou qui se brûlent avec le corps de 246 Description dune vraie et vive foi ibid
70
LACÉDÉMoNIENs Vaine cérémonie quils observoient à LIVIA la signora Ses caleçons
72
SCIPIoN le jeune Ce quil répondit à un jeune homme qui SERvITUDE voLoNTAIRE Titre dun ouvrage de
75
BoDIN Réfuté sur ce quil a dit de Plutarque 234 419
91
ApoLLoDoRE tyran de Potidee Torturé par le souvenir dont il mourut
114
LAuteur au lecteur 1 train de la raison
115
Imagination Ses effets 39 et suiv Limagination cause se venger dun roi de Pologne son grand ennemi 464
116
Bœuf Porté par une femme qui sy étoit accoutumée
118
Orgueil Ses funestes effets 282 PÉGU royaume du Tous les habitants y vont les pieds
119
LANssAC M de maire de Bordeaux 594 les lois les plus déraisonnables 636
122
TIMoLÉoN Comment sauvé dun assassinat 117 Pour
124
Homme Sujet vain divers et ondoyant 2 Trop occupé sanguinaires et meurtriers sont lâches et timides 405
126
Retraite Quels tempéraments y sont les plus propres royaumes après les avoir conquis ibid Sénat romain
127
ABRA fille de SaintHilaire évêque de Poitiers 115 ALCIBIADE Donna un soufllet à un grammairien qui
128
CHAP V Si le chef dune place assiegee doibt sor avons
134
XANTHIENs Ne purent être détournés de courir volon
135
CHAP vI Lheure des parlements dangereuse 12 CHAP XLII De linequalité qui est entre nous 147
147
XÉNocRATE Établit huit dieux 293 Comment il main ZALEUCUs Lois quil fit pour corriger le luxe
153
LYNCEsTEs Sil fut réputé justement coupable parce MARIUs le père plus délicat dans sa vieillesse 643
154
PERROZET habile cartier 631 duite dans une bataille contre les Lacédémoniens
155
CRÉToIs Imprécations quils faisoient contre ceux quils DENIsoT Nicolas poëte moins connu par ce nom
158
Promesse Le seul cas où un particulier est autorisé à man RAVENNE victoire de
159
Enfants Le mensonge et lopiniâtreté doivent être da
164
Crocodile Quel secours il reçoit du roitelet et quels et devroient le porter encore selon Montaigne
170
Soie habits de Quand les hommes commencèrent à en action étoit digne de blâme ibid STATILIUs Pourquoi refusa dentrer dans la conspiration
172
CHAP XVlI De la peur 27 CHAP LIV Des vaines subtilitez
175
CHAP XIX Que philosopher cest apprendre à CHAP LVII De laage
183
BoloCALUs Réponse généreuse quil fit aux Romains CAToN lancien ou le censeur Sa parcimonie 174
194
SCIPIoN beaupère de Pompée Acquit beaucoup de gloire goutte
195
OsToRIUs Avec quelle fermeté il se donna la mort 352 Peine Nait avec le péché 204 Peines dans une autre vie
198
MACHIAvEL jugemcnt sur 380 blic pour ceux qui voudroient sen servir
201
firent aux Espagnols qui les vouloient rendre tributai Plutarque il na pas francisé les noms latins 157 Éloge
202
conjuré et avantages quil en relira 57 Son som y penser le parricide quil avoit commis
204
fixa pour lexercice des charges de judicature 184 Li sont sujettes à la force de limagination 44 et suiv Cer
212
LAURENTINE fameuse courtisane Par quelle aventure sétoit fait chrétien daller baiser les pieds du pape
217
CHAP XXVII De lamitié 90 CHAP X Des livres
227
LÉoN hébreu rabbin 513 LUCAIN Condamné à la mort rendit lesprit en pronon
229
MACON léréque de Sa conduite dans son ambassade à MARTIAL Ce que Montaigne pensoit de ses épigrammes
230
Dogmatistes A quoi se réduit leur profession 287 fet 615
235
ITALIENs Plaisante raison de leur manque de bravoure ligion chrétienne mais trèsgrand homme et douédex
238
Architecte Courte harangue dun architecte au peuple ARTAXER X Es Comment adoucit la rigueur de quelques
242
CLIMACIDEs femmes de Syrie Quel étoit leur office nent de la fureur 193 et suiv
258
mandation par leurs écrits 381 382 bêtes qui sont bizarres et extravagantes dans leurs amours
311
Peuples Qui nattaquent jamais leurs ennemis quils ne la philosophie divisée en trois genres 284 et suir Phi
312
des lois 633
320
Aréopage Pourquoi ce vénérable sénat jugeoit de nuit ASIATIQUES Pourquoi ils menoient en leurs guerres fem
324
OTHoN Sendormit un peu avant que de se tuer 154 Ce PÉLETIER médecin et mathématicien 41
329
CYRUs le jeune Pourquoi il se préféroit à son frère Ar contre une Divinité également frivoles 300 et suiv
357
Cocuage Maintes gens sen effraient mais beaucoup en Corps Les exercices du corps et la bienséance extérieure
370
Avoit la mémoire fort infidèle ibid Étoit
382
Bains Les anciens en usoient tous les jours avant le re BÈzE Mis par Montaigne au rang des meilleurs poëtes
384
Bataille Si dans une bataille il faut attendre lennemi mal moral se trouvent en nous mêlés ensemble
391
Jalousie Action extraordinaire quoccasione cette pas sobriété
393
MÉDICIs Laurent de duc dUrbin 22 MOLEYMOLUCH roi de Fez Prêt à mourir de maladie
394
GYLIPPUs de Sparte 161 HIPPOCRATE le pére de la médecine 414 et450
395
nature de Dieu 292 Sur les plaisirs quil promet à ment on la punit ordinairement ibid et suiv Est mère
401
Mal Ce que cest et comment il vient à nous intéresser MATECoULoM le sieur de un des ſréres de Montaigne
403
Boire Plaisir de boire le dernier dont lhomme est ca tard dapprendre le grec
407
ARIsTIPPE Sa réponse à celui qui lui disoit quil devoit range
412
Colère Des châtiments infligés dans la colère 414 Modé CoRRAs conseiller au parlement de Toulouse Son opi
416
Enfant monstrueux Sa description 413 ture la plus violente
420
SÉBASTIEN roi de Portugal 394 Sincérité Doit être inspirée de bonne heure aux enfants 74 et suir
426
Solitude Lambition nous en donne le goût 124 But STRAToNICE femme de Déjotarus Vertu de cette prin
427
Fermeté des gens du commun contre les ac siége de cette ville entrepris par César
430
Hardiesse Jusquoù elle doit sétendre 59 vient quà lui seul ibid Rien nest si universellement
438
Malade Combien il lui importe davoir de la confiance en MÉCÉNAs Sa passion pour la vie
441
Maladie Qui nétoit quun pur effet dimagination 43 MECHMET empereur Supplices barbares quil ordonnoit
452
BoUTiÈREs M de 203 123 CAUPÈNE en Chalosse le baron de
454
Action Lutilité dune action ne la rend pas honorable il se moqua de ses flatteurs qui vouloient lui faire
468
Mensdnge Vice trèsodieux 17 Doit être soigneusement tinuels 329 et
469
différent parti 462 Il fuyoit les emplois publics et toute
470
sorte dhommes il recherchoit la familiarité ibid De
488
GALLUs VIBIUs Devint fou en tâchant de comprendre GRAMONT M de comte de Guiche tué au siége de
490
XÉNoPHANEs Le seul philosophe théiste qui ait rejeté ZÉNoBIE Rare exemple de continence conjugale 104
493
Mules et mulets Monture honorable et déshonorable en
497
ARIsToN Comment il définit la rhétorique 172 Son opi un dogme sérieusement digéré 249
500
cement des grands personnages de Rome 172 En quel
512
TURCs Comment se nourrissent dans leurs armées 166
516
BRÉSIL Par qui cette contrée fut surnommée la France CÉA île de Négrepont Histoire singulière dune femme
520
AEsCHYLUs Sa mort 32 Alexandre préférable à César même 438 et suir
532
est juste de leur laisser la tutelle de leurs enfants que par leur valeur 535 Avec quelle inhumanité
536
Enfantement Douleurs qui laccompagnent supportées EsPAGNoLs Avec quelle barbarie ils traitèrent les Amé
537
GAsCoNs Admirés pour avoir des chevaux accoutumés de Grandeur Qui la connoît la peut fuir sans beaucoup def
539
ser ni à être maîtrisé ibid Souffroit sans peine dêtre il évitoit les inconvénients en les prévenant ibid Il
560
Pu ARAx Empêche dautorité un roi de Lacédémone de PIBRAC Son éloge
564
RoMAINs Pourquoi ôtoient aux peuples nouvellement général
587
CoLIGNY Gaspard de seigneur de ChastillonsurLoing CoTYs roi de Thrace Pourquoi il casse de beaux vases
600
A MEsTRis femme de Xerxés Inhumainement pieuse 296 appelé fils du Soleil 149 Comment punit les soldats
613
MARCELLIN Ammien Historien païen qui a été té toutes nos envies
615
une chose frivole si elle tiroit sa recommandation de la sance de limagination 40
616
Enthousiasme Élève lhommeaudessusde luimême194 ductions de leur esprit quà leurs enfants 223 et suir
626
CHALCONDYLE historien grec 406 pour récompenser les bonnes actions aussi bien
636
Commander Sil est plus doux de commander que do directement contraires à celles de quelque autre pays
641
MÉTELLUs Ses belles paroles sur les difficultés qui doi 245 Aimoit à bâtir 560 Maire de Bordeaux 594 Nou
654
Jiandes Farcies de drogues odoriférantes 178 4 quoiquelle soit inférieure à celle de lesprit
663
Dun enfant monstrueux 413 LETTRE II A monseigneur monseigneur de Mon
673
Du repentir 469 Essais de Montaigne
700
URGULANIA aieule de Plautius Silvanus 351
731

기타 출판본 - 모두 보기

자주 나오는 단어 및 구문

인기 인용구

475 페이지 - Nous appellons sagesse la difficulté de nos humeurs, le desgoust des choses presentes ; mais, à la verité, nous ne quittons pas tant les vices, comme nous les changeons, et, à mon opinion, en pis...
569 페이지 - Les princes me donnent prou % s'ils ne m'ostent rien ; et me font assez de bien, quand ils ne me font point de mal : c'est tout ce que i'en demande.
110 페이지 - Je pense qu'il ya plus de barbarie à manger un homme vivant qu'à le manger mort, à deschirer par tourmens et par geénes un corps encore plein de sentiment, le faire rostir par le menu, le faire mordre et meurtrir aux chiens et aux pourceaux...
233 페이지 - Vous y trouverez le langage doulx et agréable, d'une naïfve simplicité ; la narration pure, et en laquelle la bonne foy de l'aucteur reluit...
84 페이지 - Le parler que j'ayme, c'est un parler simple et naïf, tel sur le papier qu'à la bouche ; un parler succulent et nerveux, court et serré, non tant délicat et peigné comme véhément et brusque : Haec demum sapiet dictio, quœ feriet, plustost difficile qu'ennuieux, esloingné d'affectation, desreglé, descousu et hardy ; chaque lopin y face son corps ; non pedantesque, non fratesque, non pleideresque, mais plustost soldatesque...
97 페이지 - Paye passée doulce, aysee, et, sauf la perte d'un tel amy, exempte d'affliction poisante, pleine de tranquillité d'esprit, ayant prins en payement mes commoditez naturelles et originelles , sans en rechercher...
108 페이지 - ... chacun appelle barbarie ce qui n'est pas de son usage ; comme de vray, il semble que nous n'avons autre mire de la vérité et de la raison que l'exemple et idée des opinions et usances du païs où nous sommes. Là est tousjours la parfaicte religion, la parfaicte police, perfect et accomply usage de toutes choses.
281 페이지 - ... n'ayant trouvé, en cet amas de science et provision de tant de choses diverses, rien de massif et ferme, et rien que vanité, ils ont renoncé à leur presumption, et recogneu leur condition naturelle.
5 페이지 - S'EMPORTENT AU DELA DE NOUS. qui accusent les hommes d'aller tousjours béant après les choses futures, et nous apprennent à nous saisir des biens presens et nous rassoir en ceux-là, comme n'ayant aucune prise sur ce qui est à venir, voire assez moins que nous n'avons sur ce qui est passé, touchent la plus commune des humaines erreurs, s'ils osent appeler erreur chose à quoy nature mesme nous achemine, pour le service de la continuation de son ouvrage, nous imprimant, comme assez d'autres,...
88 페이지 - ... les bornes et limites de la volonté de Dieu et de la puissance de nostre mère nature...

도서 문헌정보