페이지 이미지
PDF
ePub

qu'on vous suplie-tres-humblemena de profiter de l'exemple de votre illustre. Prédécesseur dans les penibles travaux que la confiance du Roy & le devoir de votre charge. vous obligent- de foutenir ; conservez-lui un Sujet qu'il ne peut eftimer fi vincerement sans vous; deftiner des "Emplois encor plus. considérables ; qüe ne font ceux. dont il vous honore.

Je n'ose me flåter que cet Over vrage puisse plaire à un esprit auji délicat que le vôtre : Il fau.. droit penser auffi juste que vous , ; pour pouvoir vous donner quelque plaisir. Mais la matiere vous see. garde. : Il s'agit ici de la Relia gion, dont vous êtes le Proteca teur, comme vous. Lêtes, de la Justice.

Je souhaiterois, MONSEIGNEUR; que cette Histoire , telle qu'elle eft, pút au moins vous délasser quelgues momen's ak. milieu de vos

[ocr errors]

grandes occupations ; mon Ouvrdge me paroîtroit alors digne de: quelqu'estime. Je suis , avec un profond respect,

MONSEIGNEUR,

votre tres-humble & tres: obéissant Sérviteur ; JEAN-B, LANGLOIS de la Compagnie de Jesus,

a

PREFACE. L

E S extravagances & les

cruautez où les Camisarts viennent de tonber récem-. ment, ne nous donnent au- . jourd'hui qu'une foible image du desordre que les Albigeois cauferent autrefois à peu prés dans le même Païs. Ces Hém rétiques furent nommez Albi_ geois, parce que le Diocese d'Alby eft l'endroit où leur erreur fe fit d'abord connoître: plus ouvertement.

Il y a dans nôtre Langue plusieurs Livres où il est parlé de leur hérésie ,'& de leur réa. volte contre l'Eglise. J'ose dire pourtant que personne, à proprement parler, n'a donné jul

qu'ici l'Histoire de ces Hérés tiques,

Ce n'est qu'en passant, & en peu de mots, que la plúx part des Historiens en trai. tent; ou s'ils donnent une justę étenduë à quelque entreprise particuliere des Albigeois, cela de serţ , pour ainfi dire , qu'a. faire observer qu'ils ont dégli. gé ou ignoré le reste.

CEUX qui approfondifleng davantage. les mouvemens & les séditions des Albigeois manquent d'un autre côté. Ce sont des Historiens du Lan: guedoc, ou des Provinces voi. fines , dont les Ouvrages fons remplis d'un grand nombre de réflexions & de remarques propres seulement à Interefter . ceux qui font originaires de ces Provinces ; de forte que nous ne pouvons presque foû. tenir la lecture de leurs Livres,

a ág

[ocr errors]

& que nous pouvons: encor moins, en les lifant, suivre lesintrigues & les violences des Albigeois , qui font un des plus rares endroits de l'Histoia re de France: * D'AILLEURS ces Ecrivains ne font ordinairement nulle re: cherche des choses qui se palfoient au même tems dans le reste de l'Europe ; & qui ont une liaison si grande avec ce: qui arrivoit dans le Langue doc, que fans cela on ne com.. prend rien à plusieurs révos. Júrions quisurviennent dans l'Histoire

que j'entreprens d'é crire. - Pour les Auteurs Calvinili tes , ils font rarement d'acord avec la verité. Les uns s'apli.. quent uniquement à faire une image affreuse des cruautez prétenduës que les Catholiques exercerent contre les Albigeois

« 이전계속 »