페이지 이미지
PDF
[ocr errors]

l'arrangement seul qu'on donna cer apa plaudissement, c'est que les mêmes paroles placées dans un autre ordre paroissene fort Gimples, & ne présentent rien de merveilleux.

Ceux qui fonderent notre langue, ont - éréjaloux de la rendre lufceptible de ce nombre oratoire ; & pour lui procurer l'avantage de l'harmonie, ils ont abbregé les mots empruntés du Latin; ou quand ils n'ont pû diminuer le nombre des fyllabes, ils en ant diminué la valeur , en faisant bréves la plûpart de celles qui étaient langues, & par. là ils lui ont donné de la vivacité. Ils lui ont également accordé la douceur , en imaginant l'e muet qui rend nos élisions coulantes; il's. ont banni l'biatus des articles & des: pronoms , qui reviennent souvent dans le difcours.

La langue des Romains qui nous paroît fi mâle, si nombreuse, n'eut-elle pas comme les autres les jours de son enfance Si nous étions ausli attentifs à cultiver la nôtre, à étudier ce qui peut l'enrichir, ne trouverions-nous pas dans fes bréves, fes longues ,'fes incises cette harmonie qui rendoient la langue Latine fi refpectable au peuple qui la parłoit Notre Jangue devient nombreufe, non-seulement par les membres qu'on y insere , mais

[ocr errors]

* Rerum verborumque ad intelligentiam referonjudicium prudentiæ est , tur , hæ ad voluptatem. • vocum autem & numero- | Cic. de Orat. Do 22%

fun aures funt judices, Illat

[graphic]
[ocr errors]

* Quæ fennt 'ampla & J na.cito fatietate afficiunto pulchra diu placere pof Ibid., vi.. pant, quæ lepida & concio

bien(a) que de parler un peu mal. L'addition des épichetes , la multiplication des figures nuisent à l'harmonie (b). C'est alors un concert donc les accords font beaux, mais done les voix ne sont point affcz variées (c). On voit beaucoup de ces Prédicateurs poëtes, chez qui le substantif ne va pas plus fans fon adjectif, qu'un Recteun fans les bedeaax. "...

Il elt un heureur choix de mors harmonieux! · Fuyez des mauvais fons le concours odieux.

Le vers le mieux rempli, la plus noble pensée
Ne peut plaire à l'esprit, quand l'oreille est

blellée. Si vous réflechissez avec soin sur ce que j'avance ici pour montrer la nécelice & la réalité de l'harmonie dans le discours, vous connoitrez les avantages qu'elle procure à l'action , les agrémens & la force qu'elle y répand , quand on en connoît bien les beautés. ;. .

La déclamation devient alors nombreire fe, cadencée, harmonieuse, variée comme la diction. L'harmonie des phrases, des membres, des figu.es du difcours, fe peint dans tout l'extérieur de l'Orateur. La main & la voix ont larrangement, la

lä Citiùs in Oratoris . dicendi , fed offenditur fuco mens offenditur, Del auditor. Ad Heren. I. 4. Orat. I. 3. . .. 1 d.) Si crebrò his gene

(6) His ex ornatibus fribus utemur , puerili elofrequenter collocatis , non curione videbimur dele. modo collitur autoritas latari. Ibido la fer

« 이전계속 »