페이지 이미지
PDF

DU CORPS

DANS
LE MINISTERE
DE LA CHAIRE,

OU
L’ACTION DU PRÉDICATEUR,

[graphic]
[ocr errors][ocr errors]

3. A PARIS,
Chez CLAUDE HERISSANT Fils, rue Neuve Notre-

Dame, à la Croix d'or & aux trois Verrus.

M. DCC. LIV.
Avec Approbation & Privilege du Roya

[ocr errors][graphic]
[graphic][merged small][merged small]

MONSEIGNEUR,

Un Ouvrage qui traite de l'Eloquence , merite par son objet de pa roître au jour sous votre protection. Emule des grands hommes qui vous ont précedé dans le rang que vous occupez, vous coûtenez la réputation de ces Magistrats Orateurs dont les Roms font inscrits dans les faftes de

l'immortalité. Vous avez trouvé dans le sein de votre famille , leur mérite

de leurs sentimens réunis. Fils d'un Mgr l'an- Magistrat, de qui la jeunesse & l'âge eien Procul sur Général'. mir ont été également utiles à la

patrie, toujours fage dans le tumulte des affaires, respectable dans un âge avancé, par la pratique d'une religieuse Philosophie, par de continuels travaux qui font la gloire de

Son frécle, & l'exemple de la posterité; Mgr le Pro-Vous faites revoir, avec un frere eureur Géné- digne successeur de ses fonētions de

de ses talens , ce grand homme que sa retraite a fait disparoître, mais qu'elle ne peut faire oublier. Qu'ilest rare de louer les enfans, en louant le pere; & de célébrer leurs vertus, en célébrant les vertus de ceux qui leur ont donné la naissance ! j'ai l'honneur d'être,

[graphic]

sala

[merged small][ocr errors]

Interest in these sites there the territores en este

P R E' F A C E.

[graphic]

L'OUVRAGE que je présente du Public, renferme tout ce que les plus grands hommes de l'antiquité & du dernier fiécle ont écrit de plus judicieux sur l'action de l'Orateur. J'ai lû les meilleurs Auteurs, j'ai écouté les plus célebres Prédicateurs, j'ai beaucoup réfléchi, & je produis. Quand on ne parle que d'après les Maîtres de l'art, on peut se flater d'être reçu favora. blement, Un Ouvrage marqué au coin de la plus sçavante antiquité, parce qu'il nous rappelle les maximes des oracles d'Athènes & de Rome, adoptées par leurs rivaux, ces génies fublimes da fiécle de Louis le Grand , peut être consideré comme un ouvrage de tous les temps.

Une excellente Rhétorique, dit M. De la Dans la Morthe de Fenelon, seroit celle où on raf- letre sur l'E. sembleroit tous les plus beaux préceptes d'A- loquence ristore, de Ciceron, de Quintilien , de Longin "Acad. & d'autres célebres Aureurs. Leur texte que l'on citeroit , seroit l'ornement de cet ouvrage. En ne prenant que la fleur de la plus pure antiquité , on feroit un ouvrage exquis & délicieux.

Je n'ose croire que le mien mérite ceç éloge; mais j'ai rempli ce dessein par rapport à l'objet que je traite. Je presente dans un feul volume ce que les plus sçavans Ecrivains ont répandu dans leurs différents écrits. Je prends la liberté de les étendre , de faire l'application de leurs préceptes. J'y joins quelques-unes de mes réflexions, que le commerce

« 이전계속 »