Nordisk tidsskrift for filologi, 9-10권

앞표지
Vilhelm Thomsen, Carl Berg, Karl Hude
1890
 

다른 사람들의 의견 - 서평 쓰기

서평을 찾을 수 없습니다.

선택된 페이지

기타 출판본 - 모두 보기

자주 나오는 단어 및 구문

인기 인용구

201 페이지 - L'ung rent eaues (eaux) si docereuses, Si savourées, si .mielleuses. Qu'il n'est nus qui de celi boive, Boive en néis (même) plus qu'il ne doive , Qui sa soif en puisse...
206 페이지 - Lucani, si metit Orcus Grandia cum parvis, non exorabilis auro ? Gemmas, marmor, ebur, Tyrrhena sigilla, tabellas, 180 Argeutum, vestes Gaetulo murice tinctas, Sunt qui non habeant, est qui non curat habere.
199 페이지 - C'est fol sens, c'est sage folie , Prospérité triste et jolie* ; C'est ris plains de plors et de lermes, Repos travaillais en tous termes ; Ce est enfers li doucereus, C'est paradis li dolereus; C'est chartre qui prison* soulage, Printems plains de fort yvernage ; C'est taigne qui riens ne refuse, Les porpres et les buriaus* use...
199 페이지 - C'est la soif qui tous jors est ivre, Tvrece qui de soif s'enyvre; C'est faus délit, c'est tristor lie, C'est léece la corroucie; Dous maus, douçor malicieuse, Douce savor mal savoreuse; Entechiés de pardon péchiés, De péchiés pardon entechiés; C'est poine qui trop est joieuse, C'est...
203 페이지 - Mès lj floz maint en asorbissent *, Qui si très en parfont flatissent*, Qu'il ne sevent trace tenir Par où s'en puissent revenir ; Ains les i convient * séjorner, Sans jamès amont retorner. Cis flueves va tant tornoiant, Par tant de destrois desvoiant* O * tout...
201 페이지 - L'autre en fruit porter se déporte; L'autre de foillir ne refine, L'autre est de foilles orphenine ; Et quant l'un en sa verdor dure, Les plusors i sunt sans verdure; Et quant se prent l'une à florir, A plusors vont les flors morir ; L'une se hauce, et ses voisines Se tiengnent vers la terre enclines; Et quant borjons à l'une viennent, Les autres flestries...
201 페이지 - Les détails nous entraîneraient trop loin , mais je veux au moins détacher de ce tableau l'image de l'enivrement et de l'inextinguible soif des imprudents qui s'abreuvent aux eaux de l'un des fleuves de Fortune : L'ung rent eaues (eaux) si docereuses, Si savourées, si .mielleuses.
201 페이지 - Ainçois se transmue et reforme, Et se desguise et se treschange, Tous jors se vest de forme estrange : Car quant ainsinc apert par air, Les floretes i fait parair, Et cum estoiles flamboier, Et les herbetes verdoier...
201 페이지 - L'une se hauce , et ses voisines Se tieugnent vers la terre enclines * ; Et quant borjons à l'une viennent, Les autres flestries se tiennent. Là sunt li genestes jaiant*, Et pin et cèdre nain séant. Chascun arbre ainsinc se déforme, Et prent l'un de l'autre la forme ; Là tient sa foille toute flestre * Li loriers qui vers déust estre ; Et seiche redevient l'olive, . Qui doit estre empreignant* et vive; Saulz...
283 페이지 - Dad este escrito a las llamas, "non se faga de palacio, "que a malos barruntadores "non me será bien contado." 22 Pidiendo a las diez del día .papel a su secretario, a la carta de Jimena responde el Rey por su mano. Después de facer la cruz, con cuatro puntos y un rasgo, aquestas palabras finca a guisa de cortesano: "A vos, Jimena, la noble, "la del marido envidiado, "la...

도서 문헌정보