페이지 이미지
PDF
ePub
[ocr errors]

DE
FONTENELLE,

Des Académies Françoise, des Sciences,

des Belles - Lettres , de Londres, de
Nancy , de Berlin et de Rome.

Nouvelle Édition, augmentée de plusieurs pièces

relatives à l' Auteur , mise pour la première fois
par ordre des matières , et plus correcte que toutes
les précédentes.

toutes

[merged small][merged small][ocr errors]
[merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors]

SUR LA NATURE ..,

DE L'EGLOGUE,

Itlon

LORSQUE je fis les églogues que l'on va voir , il me vint quelques idées sur la nature de cette sorte de poésie ; et pour approfondir encore plus la matière , je m'engageai à faire une revue de la plus grande partie des auteurs qui y ont acquis quelque réputation. Ces idées, et la critique de ces auteurs composent tout le discours que je donne ici.

Il devroit être à la suite des églogues, et cela représenteroit l'ordre dans lequel il a été fait. Les églogues ont précédé les réflexions : j'ai composé, et puis j'ai pensé; et, à la honte de la raison, c'est ce qui arrive le plus communément. Ainsi je ne serai pas surpris si l'on trouve que je n'ai pas suivi mes propres règles , je ne les savois pas bien encore quand j'ai écrit : de plus, il est bien plus aisé de faire des règles, que de les suivre ; et il est établi par l'usage que l’un n'oblige point à l'autre.

J'espère que quand on verra la critique que je fais assez librement d’ón grand nombre d'auteurs, Tome V.

. A

como

verr

on ne me soupçonnera pas d'avoir voulu insinuer que mes églogues valent mieux que toutes les autres. J'aurois beaucoup mieux aimé supprimer ce discours, que de faire naître cette pensée dans les esprits avec quelque fondement : mais je déclare que pour avoir quelquefois apperçu en quoi les autres se sont mépris, je ne m'en tiens pas moins sujer à me méprendre, même sur les choses ou j'aurai apperçu leurs fautes. La censure que l'on exerce sur les ouvrages d'autrui n'engage point à en faire de meilleurs, à moins qu'elle ne soit amère, chagrine et orgueilleuse , comme celle des satyriques de profession. Mais la critique qui est un examen et non pas une satyre, qui a de la liberté mais sans fiel et sans aigreur, et sur-tout que l'on accompagne d'une reconnoissance sincère de son peu de capacité , laisse la liberté de faire encore pis , si l'on veut, que tout ce qu'on s'esť mêlé de reprendre. C'est cette dernière espèce de critique que j'ai choisie ; et je l'ai prise avec ses privilèges, que je me flatte qui ne me seront pas contestés.

La poésie pastorale est apparemment la plus ancienne de toutes les poésies , parce que la condition de berger est la plus ancienne de toutes les conditions. Il est assez vraisemblable que ces premiers pasteurs s'avisèrent, dans la tranquillité cet l'oisiveté dont ils jouissoient, de chanter leurs

« 이전계속 »