페이지 이미지
PDF
ePub

1

DE CICERON,

DE LA VIEILLESSE,
ET DE L'AMITIÉ

AVEC
LES PARADOXES

DU MÊME AUTHEUR:
TRADUITS EN FRANCOIS .

5
SUR L’EDITION LATINE DE GRÆVIUS,

Avec des Notes , & des Sommaires des Chapitres.
Par M. Du Bois de l'Académie Françoise.

DERNIERE EDITION.
AVEC LE LATIN A COSTE'.

À PARIS,
Chez JEAN BAPTISTE COIGNARD
Imprimeur ordinaire du Roy & de l'Académie
Françoise , rue S. Jacques, à la Bible d'or.

M. DCC. VIII.
AVEC PRIVILEGE DE SA MAJES TE',

[ocr errors]
[merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

Je n'ay pas en à deliberer , sur le choix de Protecteur que je donnerois à cet Onvrage, Un Livre ou l'on entend

parler Caton Lelius , qui traite de la Vieillesse & de l'Amitié, me conduia

[ocr errors]

Vieil. 1.18

- foit natureltement à vous ; elle afin que rien n'y manquât, il falloit que les instruEtions que Ciceron nous y donne fussent animées de vos exemples. S'il a crû que le nom de ces deux excellens Personnages

donneroit plus de poids et d'authorité à * Amit. ce qu'il leur fait dire * , j'ay croire

que le vôtre n'y en donneroit pas moins;

que ces admirables leçons auroient tout une autre force, quand on les verroit solltenuës de la sagesse qui vous les a toll, jours fait si bien pratiquer. Rien ne peut mieux verifier ce qu'il nous dit *, du soin qu'on doit avoir de cultiver la vertu dans tout le cours de la vie, des fruits qu'on en recuëille dans la vieillesse , que ce que nous voyons en vous; e ceux qui vous ont observé dans tous les temps ne font surpris , ny de la dignité oie vôtre vertu vous à élevé

ny

de tous les autres avantages dont vous' luy étes redevable. Rien ne peut mieux justifier la vieilles des chagrins qu’on lwy reproche, a qui ne se font que trop sentir dans la plus: part des vieillards

, que cette trempe d'ame si tranquille, égale et je bumaine, qui n'est pas un moindre bonheur pour vous , que pour ceux qui vous approchent ; & il ne faut que vous voir pour fouscrire à ce que'dit Cajon *

& que

[ocr errors]
[ocr errors]

ou non

[ocr errors]

les défauts dont on se prend à la vieillefe font des défauts des personnes pas de l'âge ; qu'on ne les apperçoit point dans les ames bien nées, nourries, coname vôtre, dans l'école de la sagesse co de la veriú, Qui voudra voir la preuve de ce que peuvent , selon Caton * sla *Vieill.

ch. 7. fageffe & la regle , pour foûtenir la vigueur de l'esprit , ansi bien que celle du corps , jusques dans l'âge le plus avancé ; qu'il confidere cette facilité d'esprit incroyable qui fait que l'application aux affaires ne vous coûte rien ; et qui vous rend capable de foûtenir le travail de l'attention, an de la de tout ce que les plus jeunes peuvent faire: Qu'il confidere cette memoire fe fidele, on les plus po tites choses se conservent comme les plus grandes se em qui fait que vous pouvez dire, aussi bien que Caton * que vous visit sçavez non seulement les noms , mais les ch.7. affaires de les interêts de tout le monde, fans que cet amas infiny de connoissances , fur tout ce qui a "rapport aux affaires generales, que tout le monde admire en vous', vous foffe perdre de veuë ce qui peut avoir rapport au moindre particulier. Qu'il considere cette santé ji ferme ego fi entiere, qui vous tient en état de Porter , non seulement sans chagrin em

[ocr errors]
« 이전계속 »