페이지 이미지
PDF
ePub

I. BI- Il fut enterré à S. Nicolas du CharSNON. donnet, où l'on voit son Buste de

Marbre, fait de la main de Girardon , avec cette longue Epitaphe.

Hieronymus Bignon sui sæculi amor, decus , exemplum , Miraculum.

Quid hæc circumftantium virtutum pompa fibi velit, haud requiret , quifquis Hieronymi Bignonii , Regii in Cuvia Parifienfi Advocati, hanc effe effgiem noverit ; quem doctrina ac humilitatis rara concordia , cau juftitia ac pietatis indivulsa Societas e Deo con hominibus commendarunt,

Fuit illi scientia multiplex & exquifita , eademque expedita e facilis, que non actiones modo publicas exornaret , fed familiarem quoque convi&tum mira suavitate condiret : hujus splendor; ne quem perftringeret , fecit incredibilis animi modestia , quâ fibi cuno Etos preponebat , non varia simulatione, Sed intimo sensu's neminem ille despicere vifus, neminem obloqui , omnes contra fovere , erigere , ample&ti; ita cum omnium admirationem excitaret nullius incendit invidiam , Eruditorum & princeps et pater communi fuffrain gio habituse

J. Bir

GNON,

[ocr errors]

Atque ha privatæ quodammodo Bignonii dotes fuerunt, quales autem in amplissimo, quo per omnem ferè vitam fun£tus est munere , oftenderit ; quam animi firmitatem , fidem, religionem benignitatem , equitatem , patientiam nec dici poteft , nec necesse est : adeo quidquid dixeris non intra verum modo erit , fed intra fainam. Nec verentur duo superstites filii , Hieronymus & Theodoricus : ille paterna dignitatis hæres ; hic libellorum fupplicum Magister, qui hoc oprimo parenti monumentum masti posuerunt, ne in celebrandis ipfius virtutibus nimium videantur amori tribuiffe, quarum teftem appellare poffunt , non Galliam modo, fed orbem Obiit anno 1656. 7 Aprilis

. Æta.

ris 67.

Il n'avoit jamais voulu permettre qu'on fit fon portrait ; mais on le tira, pendant qu'il portoit la parole á la Grand'Chambre. C'est pour cela que Lochon qui l'a gravé a mis au bas ces mots. R. Lochon ad vivum furtim delineavit.

Catalogue de ses Ouvrages.
1. Chorographie ou Description de

J. Bi-la Terrre-Sainte. Paris 1600. Cette GNON, description, qu'il publia à l'âge de

10 ans, est plus exacte que toutes celles , qui avoient paru auparavant.

2. Discours de la Ville de Rome principales Antiquitez e singularitez d'icelle, Paris 1604. in-8°. Livre peu commun, dit l'Abbé Lenglet ,* & qui vient d'une personne , qui joignoit à un grand goût une extrême exactitude.

3. Traité sommaire de l'Ele&tion des Papes. Plus le plan du Conclave. Paris 1605. in-8°. Il y a bien de l'éru; dition dans ce petit Ouvrage.

4. De l'Excellence des Rois & du Royaume de France, traitant de la Préseance et des Prérogatives des Rois. de France par-dessus tous les autres, des causes d'icelles. Paris 1610. in-8°. Cet Ouvrage est destiné à réfuter celui que Diegue Valdés Conseiller de la Chambre Royale de Grenade avoit publié pour soutenir la préseance des Rois d'Espagne, fous ce titre : De dignitate Regum Hifpania. Granata 1602. in-fol.

s. Marculfi, Monachi , Formule. : Ex Bibliotheca Regia Hier. Bignonius

edidit e notis illustravit. Paris. 1613. J. Bt. in-8°. It. Argentorati 1655. in-4°. GNON. . It. Editio auctior : Accessit liber Legis Şalice à Fr. Pithao on eodem Bignowio notis illustratus. Parif. 1666. in-4°. Cecte seconde édition , qui est confiderablement augmentée, a paru par les soins de ses fils. Les notes de M. Bignon sont fi remplies d'érudition & si juftes, qu'elles font encore l'admiration des Sayans. Ce pendant il n'avoit que 23 ans , lorfqu'il les donna pour la premiere fois.

6.Voyage de François Pyrard de Laval , contenant sa Navigation aux Indes Orientales, Maldives, Moluques, e au Bresil

. Paris 1615. in-. deux tomes. It. Nouvelle Edition augmentée de divers Traités. Paris 1679. in-8°. C'est à Jerôme Bignon , que nous sommes redevablesde la publication de ce voyage. Les découvertes de Pyrard, homme de bon sens, mais incapable de s'énoncer par écrit , feroient demeurées ensevelies dans l'oubli, si M. Bignon ne l'eût attiré chez lui, l'invitant même à sa table, & n'eût pris foin de mettre tous les

GNON,

J. Bi-Coirs sur le papier, ce qu'il tiroit à

differentes reprises de ses entretiens.

V. Joannis Alberti Porineri Elogia & Lacryma in obitum Hier. Bignonii. Paris. 1657. in-4°. Et avec les Formules de Marculfe de l'Edition de Strasbourg de la seconde de Paris. Baillet , Traité des Enfans celebres p. 285. Les Hommes illustres de Perrault tom. 1. Du Pin, Bibliotheque des Auteurs Ecclesiastiques du 17° fiecle tom. 2. p. 385. Le Dictionnaire de Morery. L’Article qu'on y trouve de Jerôme Bignon vient de bonne main , & c'est ce qu'on a de meilleur & de plus exact sur lui.

Tural herisch nie
JEAN MALDONAT.

[ocr errors]
[ocr errors]

J. MAL= TEAN Maldonat naquit l'an 1534. DONAT.

d'une famille, noble , à las Casas de la Reina , lieu situé près de Lerena dans l'Eltramadure, comme il paroît par un Ecrit figné de sa main, qui se conserve à Rome dans les Archives des Jesuites. Ainsi ceux qui l'ont fait Portugais , fe font trompés, de même qu'Alegambe & Ni

colas

« 이전계속 »