페이지 이미지
PDF
ePub

DEN.

G. Cam-Londres en 1585. & 1587. ins:

8°. en 1590. 1594. & 1600. in-4°. enfin en 1607. in-fol. C'est la derniere qu'il a donnée, laquelle fur: passe toutes les autres ; elle est accompagnée de Cartes Topographiques, qui manquent dans les précedentes. Je ne dis rien des éditionsqui ont été faites hors de l'Angleterre , comme à-Francfort en 159004 & 1616. in-8o. &c.

Cette description de Camden crieiquée d'abord par un de ses envieux , comme je le dirai plus bas , ne trouva plus de Critiques après l'Edition de 1607. Il est vrai que

le Chevalier Simoni d' Ewes le menacax dans la suite de faire des remarques

. fur son livre, où il disoit avoir trouvé des fautes à chaque page ; mais ce' ne fut qu'une simple menaçe, qu'il auroit peut-être eu bien de la peine à effectuer. Il faut avouer au reste que la description que Camden donnée de l'Angleterre qu'il avoit. parcourue, est beaucoup plus exacte, que celle qu'il a faite de l'Ecosse & de l'Irlande , où il n'avoit point été, & qu'il ne connoisloit que par les

Livres.

[ocr errors]

à ce

livres. Le Marquis de Clanricarde G. CAX
dit même dans les Memoires impri- DEN.
més en Anglois à Londres en 1722
qu'il n'a pas réussi dans la descrip-
tion de l'Irlande, & rapporte
fujet ce distique.
Perluftras Anglos oculis , Camdene,

duobus
Uno oculo Scotos , cæcus Hiber-

nigenas.

Le merite de l'Ouvrage de Cam. 'den le fit bientôt traduire en diver, ses langues.

Philemon Holland de Coventry le traduisit en Anglois sur la derniere édition de 1607. & sa traduction parut pour la premiere fois à Londres en 1610. in-fol. Guillaume Nicolson eft porté à croire après Thomas Fuller que les additions faites par ce Traducteur au livre de Camden, lui furent communiquées , qu'il les approuva, & qu'ainsi elles doivent être regardées comme son Ouvrage. Holland publia de nouveau sa traduction à Londres en 1637. infol. mais comme Camden ne vivoir Tome XXIII.

I

DEN.

[ocr errors]

G. CAM-plus alors, il se donna la liberté de

changer bien des choses, & d'alte-
rer ainsi le texte de cet Auteur. C'est
ce qui engagea dans la suite Edmond
Gibson à donner une nouvelle tra-
duction Angloise , conforme au
Texte Original de Camden , avec les
additions de Holland , qui ont leur
merite , & des Remarques de diffes
rentes personnes , imprimées à part.
Sa premiere édition a paru à Lon.
dres en 1695. in-fol. Il en a donné
depuis une seconde plus exacte à
Londres en 1722. in-fol. Il a mis à la
tête de toutes les deux la vie de
Camden , qui n'est presque que l'a-
bregé de celle que Smith avoit pu-
bliée auparavant.

.
L'Original Latin fait la 4e partic
de l'Atlas de Janffon imprimée à Am-
sterdam l'an 1659. in-fol. mais il est
fort changé. Car on n'y a point gar-
de l'ordre de Camden, on y a omis
plusieurs choses, & on y a ajouté di-
vers morceaux de Jean Speed & d'au-
tres Ecrivains, fans distinguer ces ad-
ditions du propre texte de l'Auteur.

Il a été traduit en Francois avec
les autres parties de l'Atlas.

[ocr errors]
[ocr errors][merged small][ocr errors]

Reinier Vitellius de Ziriczée en G. CAM
Zelande en a donné un abregé avec DEN.
de petites Cartes, fous le titre de
Guil. Camdeni Britannia in Epitomen
contracta. Amftelodami 1639. in-12.

Jacques Dalrympe a publié à part
en Anglois la description de l'Ecosse
avec ses remarques & ses additions
à Edimbourg 1695. in-8°.

2. Refponfio ad R. Brooke per Authorem Britannia, in-4. Raoul Brooke, Heraut d'Armes , du titre d'York, jaloux de la réputation que Camden s'étoit acquise par sa defcription de la Grande Bretagne, l'attaqua pár une Critique pleine d'aigreur & d'emportement, qu'il intitula : couverte de certaines erreurs dans la celebre defcription de la Grande Brea tagne, qui peuvent caufer du tort aux familles & anx fuccessions de l'anciena ne noblesse de ce Royaume (en Anglois) Londres 1594. in-4'. Cette date fait voir que Smith, & Bayle qui l'a fuivi , fe font trompésí en attribuant cet ouvrage au dépit que Brooke eut de s'être vû préferer Camden pour la charge de Roy d'Armes, puisque cette charge ne fur donnée

lij

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

DEN,

G. CAM-à ce dernier qu'en 1597. L'origine de

leur erreur a été qu'ils ont mis en 1999. l'édition de la Critique de Brooke , qui a paru cinq ans plutôt. Cet Auteur ne se contenta pas d'y attaquer Camden sur les matieres Génealogiques, il l'accusa encore de Plagiat , c'est-à-dire d'avoir pillé les Ecrits de Glover & de Leland. Il est vrai que Camden ne s'étoit d'abord appliqué aux Genealogies que superficiellement, & qu'il ne les étudiâ à fond , que lorsqu'il eut été fait Roy d'Armes ; aufli n'eut-il pas honte d'avouer ses fautes en ce genre, dans la réponfe qu'il fit à Brooke. Pour ce qui est de l'accufation de Plagiat, il est yrai que Camden avoit vû les Manuscrits de Glover, Heraux très-habile dans la profesion, qui mourut en 1588. & ceux de Leland; mais il avoit

peu

tiré d'eux , & s'en étoit plus filé à ce qu'il avoit vû par Lui-même.

3. Inftitutio Grace Grammatices compendiaria in ufum Regia Schole Westmonasteriensis. Londini 1597. in8o. Edouard Grant directeur de l'Ecole de Westminster avoit composé

« 이전계속 »