페이지 이미지
PDF
ePub
[ocr errors]

J. G. DE de quatre-cens livres, avec un reve? BALZAC. n'u annuel, pour y entretenir des

parfums

Catalogue de ses Ouvrages.

1. Lettres. Paris 1624. in-8°. C'est
la premiere édition qui a été suivie
de plusieurs autres.

2. Le Prince. Paris 16:31. in-4%.
Les amis de Balzac avoient vanté
par avance cet ouvrage comme un
Chef-d'Oeuvre , qui feroit taire tous
lés Critiques , & sur-tout ceux qui
accusoient Balzac de n'être capable
que d’écrire des Lettres. L'évene-
ment ne répondit point à ces espe-
Tánces, ce livre ne fit rien ni pour
la reputation , ni pour la fortune de
Balzac , & lui suscita des affaires du
côté de la Sorbonne , qui cependant
en ufa honnêtement à son égard;
Car elle le fit avertir par ses amis
des erreurs qui étoient repandues
dans son livre. Sur quoi Balzac écrt-
vit à la Faculté une lettre, dans la
quelle il fit paroître beaucoup de
foumission à les avis“; & promit de
reformer ce que les Docteurs y
avoient trouvé de reprehensible. La
Faculté contente de la soumillion ·

!

convint qu'en lui écrivant une let- J. G. DE tre d'honnêteté, on lui envoiroit la BALZAC. liste des Propofitions de son livre, qui avoient paru meriter quelque censure; ce qui fut executé, & BalLac corrigea , ou retrancha dans les éditions suivantes ce qui avoit déplu. Ces éditions font en assez grand nombre ; mais il est inutile d'en faire ici le détail, puisqu'on ne lir plus cet ouvrage, qui est fort superficiel dans - les chofes, & outré dans la maniere de les dire. Il a été traduit en Anglois , & imprimé en cette langue à Londres -en 1648. in8o.

3. Discours sur une Tragedie , intitulée : Herodes infanticida. Paris 1636. in-8°. La piece, dont on voit ici la Critique, est de Daniel Heinfius , qui y fit une réponse sous ce titre: Epistola qua refpondetur ad Balzaci dissertationem in Herodem Infanticidam. Lugduni Bat. 1636. in-8°. Un Ministre de Beziers, nommé Croi, prit ausi la défense de Heinfius, contre lequel il écrivit dans la suite, mais sur d'autres matieres , & publia une Reponse au discourse à

pas son

[ocr errors]

J. G. De la lettre de M. de Balzac sur une Trac BALZAC. gedie de Heinfius, intitulée : Hero

des infanticida. 1642. in-12. Il n'y mit

nom,

ni celui de la vil. le, qui est Geneve.

4. Discours Politique fur PEtat des Provinces Unies. Leyde 1638. in-4°. Cet écrit, qui ne contient que dix pages, a été publié par Heinsius.

Oeuvres diverses. Paris 1644. in-4°.

6. Le Barbon. Paris 1648. in-8°. Cet ouvrage, qui a été imprimé plusieurs fois , & que M. de Sallengre a inferé dans le second volume de fon Recueil fur Pierre de Montmanr, a été critiqué avec raison par le P. Boubours, qui dit que c'est un rafinement perpetuel, & qu'on n'y trouve gueres que des pensées alam biquées , qui n'ont nuile vraisemblance, ni nul fondement raisonnable. En effet la peinture , que Balzac y fait d'un Pedant , n'est gueres conforme à l'idée qu'on en a communement.

7. Carminum libri tres ; ejufdem Epistola Sele&te. Paris 1659. in-4°. Le Latin de Balzac est assez pur ; mais il y a bien des Gallicismes.

[ocr errors]

8. Socrate Chrétien de autres Oeu- J. G. DE
Ures, Paris 1652. in-8°.

BALZAC.
9. Lettres familiaires à M. Cha.
pelain. Paris 16-56. in-8°.

10. Entretiens. Paris 1657. in-4°r.
It. Leyde. Elzevir 1659. in 16. Il y
a d'assez jolies choses & plusieurs
traits, curieux dans ces Entretiens.

11. Aristippe. Paris 1658. in-4°.

12. Toutes ses Oeuvres ont été secueillies & imprimées en deux yolumes in-fol. à Paris en 166.5. avec une Preface de l'Abbé de Cassagnes.

V. Son éloge par M. l'Abbé d'Olivet dans l'Histoire de l'Academie Fran çoise. Les hommes Illustres de Perrault. com. I. Bayle , Diétionnaire.

[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]
[merged small][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

EAN Price , où Pricans, naquit J. PRICE.
à Londres vers l'an 1600.

Après avoir étudié dans l'Ecole
de Westminster, il fut reçu en 1617.
âgé d'environ dixsept ans dans le
College du Corps de Christ à Ox-
ford , où cependant il ne prit aucun
degré.

2

[ocr errors]

J. PRICE. Il entra après cela au service de

Mr. Horward, un des fils de Thomas Comte d'Arundel, on ne fait en quelle qualité. Après quelque sejour dans sa maison, il paffa la Mer, & alla étudier en Droit dans une Université étrangere , dont on ne marque pas le nom , (a) & où il se fit recevoir Docteur en cette Fa

culté.

Revêtu de ce titre il retourna en Angleterre , où il demeura quelque temps , & alla ensuite en Irlande , où il se mit au service de Thomas Comte de Strafford , Viceroy de ce Royaume.

Mais ce Seigneur ayant été attaqué par le Parlement en 1640. Price retourna en Angleterre , où il publia quelques Ecrits pour la défense du

Roi Charles I. Il fut pour ce sujet :'arrêté & retenu quelque temps en prison.

Lorsqu'il eut été élargi , il passa de nouveau la Mer , & après avoir

[ocr errors]

(a) Ce fut apparemment en France, puisqu'il fit imprimer à Paris l'an 1635. les notes sur l'Apologie d’Apulée.

« 이전계속 »