페이지 이미지
PDF
ePub

temps après appellé à Douay pour y

G. enseigner la Theologie.

ESTIUS, On le fit en même temps fuperieur du Seminaire de cette ville; & quelques années après, c'est-à-diro en 1599. il fut nommé Prevôt de t'Eglise de S. Pierre de Douay, & Chancelier de l'Univerfité de cette ville.

Tour fon temps étoit employé à compofer & à enfeigner , & l'application qu'il donnoit à ces deux cho fes ne l'empêchoit pas de rendre aux autres tous les fervices que la charité pouvoic exiger de lui.

Il mourut à Donay le 20 Sep. tembre 1613. âgé de 71 ans, & fue enterré dans l'Eglife de S. Pierre avec cette Epitaphe.

[merged small][ocr errors]
[ocr errors]

Guillielmus Estius, ex Gorichemio Hollandus, S. Theologia Lovanii Doctor, & Duaci Profeffor, fimulque Regii Seminarii Præfes amis 31. ac hujus Ecclefiæ Præpofitus, coque Universitaris Cancellarius annis 18. Pietatis Doctrina , modeftit , beneficentia fpe

li ij

G. culum hic fepultus eft

. Decefsit 20 SepEstius. tembris 1613. gratis sua 71.

Gratulare Spectator, pie precare.
Cette Epitaphe fait voir que

valere André, & Aubert le Mire, qui lui ont donné 72 ans de vie, & François Sweertius , qui l'a fait mourir à l'âge de 70 ans se font égales ment trompés.

Catalogue de ses Ouvrages.

1. Martyrium Edmundi Campiani .,. Societatis Jesu , e Gallico tranfatum. Lovanii 1582. in-8°.

2. Historia Martyrum Gorcomenfium majori xumero Fratrum Minorum. Duaci 1603. in-8°. La plûpart de ces Martyrs étoient de l'Ordre de S. François, & leur Gardien Nicolas Pic étoit oncle d'Estius ; ce qui fut le principal motif qui l'engagea à écrire cette histoire.

3. Martyrium Guilielmi Gaudani, Minorita, ac Cornelii Mufii , Delphii , Theologi ac Poeta. A la suite du livre précedent. 4.

Orationes Theologica. Duaci 1614. in-89. Ces discours sont au nombre de dix-neuf.

s. Commentarii in quatuor libros

fententiarum , quibus S. Thoma Aqui G. natis Summa pariter illuftratur. Duaci Estius, 1615. in-fol. 4 tom. It. Paris. 1638. in-fal. 3 tom. Ce Commentaire est , au Jugement de M. Düi Pin, une des meilleures Theologies que nous ayons ; Estius y suit exactement son Auteur , sans s'écarter dans des questions étrangeres , & imite parfaitement fa méthode, en établissant fa doctrine par des Passages de l'Ecriture & des Peres, & par des raisonnemens folides. Il est écrit avec beaucoup de netteté, facile à entendre, & très-instructif:

6i Annotationes in præcipua difficiliora: S: Scripturde loca. Antuerpi&: 1621. in-fol. It. Colonia Agrip: 1622. in-fol. It. Secunda editio ex ipfius Autoris fcriptis plurimum aucta Studio Cafparis Nemii. Duaci 1628. in-fol. It. dans les Biblia Magna , & Biblia Maxima de Jean de la Haye , dont la premiere parut en 1643. & la feconde en 1660. Ces Annotations d'Estius sont les fruits des Conferences qu'il faisoit dans le Seminaire de Douay ; elles ne sont pas fi travaillées que fes Commentaires fur

NO.

G. FAER-lui,& principalement par fes Fables,

qui l'ont fait plus connoître que tous Les autres Ouvrages.

On devoit attendre beaucoup de choses de fa capacité , & de son application infatigable à l'étude , fi une mort prématurée ne l'eut enleyé dans la force de son âge.

Il mourut à Rome le 17 Novem

bre 1561.

Catalogue de ses Ouvrages.

1. Terentii Comoedia ex vetuftiffimis libris et versuum ratione à Gabriele Faerno emendata. Florentia 15656 in-8°. Cette édition, qui est fort belle & fort correcte, a été donnée par

les soins de Pierre Vettori. It. Cum Alii Donati Eugraphii Commentariis , edente Frid. Lindebrogio , qui fuas observationes , Gab. Faerni Emendationes , & Joannis Calphurnii Interpretationem adjecit. Parif

. 1602. in-4°. Le travail de Faerno sur Terence eft preferable à celui des autres Interprétes du même Auteur ; parce qu'outre que cet habile Critique avoit toutes les qualités qu'il falloir, pour bien reunir dans la revision de cet Auteur , il étoit fourni d'an

ciens Manuscrits, qu'il avoit exa-G. FAERminés avec beaucoup de foin. Mais No. la mort empêcha qu'il ne mît la derniere main à cet ouvrage , & qu'il n'achevât son traité de Metris Comi. cis , qui auroit sans doute été d'une grande utilité pour la correction de plusieurs passages , & pour prévenir les depravations des Critiques trop hardis: (Le Clerc ; Bibliot. Choisie tom. 3. P. 259.)

2. Ciceronis Orationes Philippica

pro Fonteio , pro Flacco, o in Pia fonem , à Gab. Faerno emendata è Manuscripro Vaticano , cum ejus Scholiis. Roma 1563. in-8°.

3. Centum Fabula ex antiquis Autoribus dele&te , Carminibus explicata. Rome 1564. in-12. Le Pape Pie ayant fouhine

que l'on fit un choix des plus belles fables d'Esope , & d'autres anciens Auteurs, & qu'on les mît en vers Latins, pour les faire mieux goûter aux jeunes gens & pour les leur faire mieux retenir, chargea Faerno de l'execution de ce dessein. On n'avoit pas encore les Fables de Phedre , qui ne parurent que vingt ans après ; ainfi Faerna

[ocr errors]
« 이전계속 »