페이지 이미지
PDF
ePub
[ocr errors]

commune le demi-diametre de la colonne au-dessus de: sa base , qu'ils ont appellé module , & qu'ils ont divisé. en un nombre de parties égales ; par exemple , en 12 pour

les ordres Toscan & Dorique , & en 18 pour les trois autres. Dans ce. Traité , il sera divisé en 16 pour tous les ordres , & ne le sera en 12 pour l'ordre Dorique, que lorsqu'il sera accouplé..

On doit entendre lorsqu'on dit qu'une colonne a 18 modules de hauteur , que cette hauteur est égale à ୨ diametres, en observant cependant que ,pour rendre la colonne plus agréable à la vue , on lui' a donné moins de grosseur vers son chapiteau que sur la base ; cette diminution fait qu'elle n'est pas cylindrique. ,. & peut avoir plusieurs diametres.

En consultant le Cours d'Architecture ou Traité de la Décoration, Distribution & Construction des Bâtimens, contenant les Leçons données en 1750,. & les années suivantes , par J. F. Blondel, Architecte de son. Ecole des Arts, qui se vend chez Desaini , Libraire , rue du Foin Saint - Jacques ;: on pourra

on pourra tirer un grand avantage de la connaissance de l'Histoire de l'Architecture : il contient d'amples discours sur l'origine des ordres. Grecs & Romains , les préceptes de l'art raisonnement de l'art, du goût de l'art , application de l'art, fécondité de l'art., discussion de l'art, licences de l'art , perfection de l'art, expérience de l'art ;. de la distribution des appartemens en général , des différens genres de pieces , de la disposition, de l'exposition & de la situation des galeries , des bibliotheques , &c; des différentes formes des escaliers , de la décoration intérieure des différentes pieces d’un appartement, &c;,

9

de la distribution des cuisines, de la distribution des orangeries , de la distribution des jardins , de la distribution & de l'ordonnance des édifices sacrés , de la distribution des hôtels - de - villes, de la distribution des arsenau x, de la maçonnerie en général & en particulier ,, &C ; de la maniere de planter un bâtiment , de la construction des murs de fondation, de face, de refend , &c ; des différentes especes de voûtes , des épures, de la charpenterie , de la serrurerie , de la menuiserie , de la couverture , de la peinture.

Cet ouvrage contient fix Volumes , & environ deux eens Planches nécessaires à l'intelligence du discours ; j'invite à en faire l'acquisition , on y puisera les idées générales de l'Architecture & des autres arts libéraux qui lui sont relatifs , tels que le Jardinage, la Sculpture , la Peinture, &c.

DIVISIO N générale , pour les cinq Ordres;

d Architecture.

Planche III.

Un ordre d'Architecture est composé de trois parties, dont deux sont principales ; sçavoir , de la colonne A, qui assigne à tout le reste de l'ordonnance des mesures constantes & déterminées, de l'entablement B, & du focle C.

Les deux parties A B en comprennent chacun trois

autres.

Les parties de l'ordre sont la base a , le fût 6 , & le chapiteau c.

Celles de l'entablement sont l'architrave d, la frise e, & la corniche f.

Ces diverses parties sont composées de plusieurs autres, auxquelles on donne le nom de moulures : on entend par ces mots tous les membres d'Architecture qui conftituent l'art de profiler , soit dans l'application des ordres , soit dans l'ordonnance de la décoration des bâtimens. Les moulures en général empruntent leur forme de l'expression solide ou élégante des ordres, & se réduisent à toutes les especes qui ont été indiquées, pages 16 & fuivantes.

Avant de terminer ce discours, il reste à rendre compte des divisions de ce Traité.

La premiere contient les proportions de chacun des cinq ordres d'Architecture , selon Scamozzi, Palladio & Vignole , & les cinq ordres proposés avec leurs détails, auxquels on a joint plusieurs observations sur les mesures particulieres à l'ordre Dorique , par rapport à son accouplement & à l'ordre Ionique , tant ancien que moderne, relativement à ses chapitaux ; on assigne à chacun de ses ordres les pilastres d'Attique qui leur conviennent, & les proportions qu'il faut donner à chacune des especes de colonnes qui les distinguent , à leurs chapitaux ,

à leurs bases , à leurs entablemens, & même aux plus petites parties contenues dans ces divisions principales. On

у donne aussi un petit Traité de Géométrie Pratique , & un ample détail sur les moulurés avec la maniere de les tracer au compas,

Dans la seconde Partie, on parlera des porportions qu'il faut donner aux ordres lorsqu'on veut les placer

les uns sur les autres & de la proportion des frontons, plus, des tables de proportions pour déterminer celles des soubassemens, statues , balustrades & pilastres d'Attique , disposées relativement à la hauteur des colonnes des cinq ordres , selon les nouvelles proportions , depuis 10 pieds de hauteur d'ordre jusqu'à 60.

Dans la troisieme , on donnera la pratique de l'Arithmétique , pour parvenir au toisé des surfaces planes & des solides.

Dans la quatrieme on donnera un Traité sur la maniere de dessiner dans tous les genres, & de mêlanger les couleurs.

Et à la suite , la maniere d'espacer les colonnes dans les différens cas.

Dans la cinquieme, on donnera un Traité de Perspective, avec lequel il sera facile de mettre en perspective les ordres d’Architecture , & généralement toutes sortes d'objets. Tel eft le plan que je me suis tracé

me suis tracé pour offrir ce qui est contenu dans ce Traité. Je me trouverai trèsheureux , fi les réflexions & une longue étude de l'Architecture jointes à un travail assidu , peuvent mériter le fuffrage des amateurs de la véritable. Architecture ; c'eft la récompense la plus flatteuse que je puisse espérer, desirant contribuer aux progrès d'un art dans lequel les Nations éclairées s'efforcent de se signaler.

DÉNOMBREMENT des divers membres attribués à

l'Ordre Toscan, par Vignole; plus, les mesures générales & particulieres de cet Ordre.

Planche X V LI I.

L'ordonnance générale de l'ordre Toscan & de chacun des cinq ordres d'Architecture , est composée de trois parties principales ; la partie A, Fig. 1, se nomme piédestal, B la colonne , & C l'entablement.

Celle a se nomme le socle ou la base du piedestal, b, le dé , & c la corniche ou le couronnement.

Celle d représente la base de la colonne , e le fût, & f le chapiteau. Celle

g

se nomme l'architrave de l'entablement, h la frise , & i la corniche.

a Fig. 2 , se nomme la cimaise supérieure de la corniche de l'entablement, b le larmier, & c l'encorbellement ou la cimaise inférieure. On observera que la cimaise a est composée d'un quart-de-rond h, d'une baguette i, & d'un filet k.

Que l'encorbellement ou la cimaise C est composé d'un Listeau ou d'un talon m.

Que l'architrave P est composée d'un listeau n, & d'une plate-bande O.

Que le chapiteau de la colonne est composé de trois parties principales ; sçavoir, du tailloir d, de la cimaise

& du gorgerin f.

Que l'astragale g est un membre qui couronne le fût des colonnes & des pilastres.

Que les différentes parties qui les divisent sont pour Le tailloir d, le listeau P, & la plate-bande q.

Pour

e,

« 이전계속 »