페이지 이미지
PDF
ePub
[ocr errors]

ou moins les colonnes, sans trouver d'obstacles, vu que l’entablement n'a aucun ornement de sujétion, qui détermine précisément les points où il faut se fixer pour

leur écartement.

On a déja vu que la colonne peut avoir 7 ou 8 diametres de hauteur compris bafe & chapiteau , 7

selon Vignole , & 8 selon les nouvelles proportions ; l'entablement 2 diametres 4 parties.

Les colonnes de cet entre-colonnement font espacées de 4 diametres.

Portique Toscan.

Planche X XII.

4

Pour former ce portique, on élevera les colonnes sur un socle d'un module & demi de hauteur ; elles auront de hauteur 16 modules, compris bases & chapiteaux ; on donnera 6 diametres d'axe en axe des colonnes ; les piliers ou pieds droits des arcades auront 2 diametres de largeur ; on donnera à l'arcade diametres de large sur 8 de hauteur ; le dessus de l'imposte , qui est à la hauteur du centre de l'archivolte , sera élevé de terre de 6 diametres ; l'imposte & l'archivolte auront chacun un demi-diametre. De la Proportion des Pilastres d'Attique des cinq Ordres

d'Architecture , & de celle de l'ordre Toscan , premier ordre , qui fait la base de tous les autres.

PILASTRE D'ATTIQUE TOSCAN.

Planche X XI I I.

La hauteur de l'étage Attique , compris sa retraite & sa corniche de couronnement, doit avoir , selon l'opinion

la plus universellement reçue ,

la moitié de la hauteur de tout le bel étage sur lequel il est élevé ; & lorsqu'un ordre préside dans la décoration de celui-ci , c'est la moitié de la hauteur de cet ordre qu'il faut prendre.

Pour établir un principe général aux Attiques des cinq ordres , on prendra la hauteur de tout l'ordre colonné de deffous, compris retraite & entablement; cette hauteur est dans ce Traité de 21 modules 12 parties de l'échelle de l'ordre colonne , dont la moitié est 10 modules 14 parties ; on divisera cette hauteur représentée par la perpendiculaire A B en 8 parties égales ; on en donnera une au socle C, une à la largeur du pilaftre , une à la corniche qui doit être architravée , (parce que ce sont les seuls qui raisonnablement doivent fervir de couronnement au pilastre d'Attique, vu que ce pilastre n'étant lui-même qu'un ordre décomposé, il ne convient pas d'y employer un entablement régulier); on fera d'une des 8 parties de la ligne. A B une échelle de 2 modules , qui conviendra à la construction du pilastre & de les détails ; on divisera le module en 16 parties égales , comme à l'échelle de l'ordre colonne.

Il n'est point de largeurs déterminées pour l'écartement des pilastres d'Attique , leur axe devant absolument tomber à-plomb de celui des ordres de dessous.

Les corniches architravées pour tous les ordres Attiques auront 2 modules de hauteur pris sur l'échelle particuliere qui leur est relative ainsi

que celle de l'ordre Toscan dont la hauteur fixée détermine celles de tous les autres pilastres d'Attique , en suivant le même fyftême démontré (page 3) pour la proportion: des entablemens des cinq ordres.

On donnera également 2 modules de la même échelle à la hauteur des socles.

A l'égard des fûts , ils augmenteront de hauteur en raison de la hauteur de chacun des différens ordres.

A l'ordre Toscan , l'espace qui est entre le socle & la corniche sera pour le pilastre, compris sa base & son chapiteau, qui ont chacun un module de hauteur.

On suivra cette méthode pour les pilastres Attiques de tous les ordres , & on y observera les changemens de décoration , tant par rapport aux bases & aux chapiteaux, qu'aux différens profils des corniches. De la Proportion de la Colonne Dorique selon Vignole,

& des Proportions particulieres de la Base du chapiteau & de l'entablement de cet ordre.

[blocks in formation]

La colonne a 8 diametres de hauteur , compris base & chapiteau ; l'entablement a 4 modules de hauteur quart de 16 modules , hauteur de la colonne.

De la Base.

Figure 2: La base de la colonne Dorique offerte par Vignole , est celle qu'il dit être d'après celle de l'ordre Corinthien du Temple de Jupiter Stator, &que le Mercier a employée, depuis à l'ordre Ionique du Porche du Vieux-Louvre, du côté de la rue Froid-manteau.

A côté de cette base , on remarquera une partie de fût inférieur de la colonne , Fig. 3, où on a tracé des cannelures à vives-arrêtes rapportées par Vignole, lesquelles

font

sont composées chacune d'une portion de cercle décrite par un triangle équilatéral. De ľEntablement denticulaire & du Chapiteau.

Figure 4. Cet entablement & chapiteau de l'ordre Dorique du Théatre de Marcellus , rapporté par Vignole , quoique tiré d'un des plus beaux exemples antiques , paroît peu propre à la décoration des dehors ; il est composé en général de trop petites parties , & le cavet de sa cimaise supérieure est une moulure trop délicate pour la solidité de cet ordre. De l'Entablement murulaire & du Chapiteau de l'Ordre

Dorique suivanı Vignole.

Figure 5. La Figure 5 offre l'entablement mutulaire de Vignole qui , comme dans tous ses autres ordres , a le quart de la hauteur de la colonne. De l’Entablement Dorique avec denticules , selon les

nouvelles proportions.

Planche X X V.

La hauteur de l'entablement denticulaire , Figure 1, est du quart de celle de la colonne, c’est - à - dire , de 4 modules 4 parties, laquelle se subdivise en 3 parties, l'architrave, la frise & la corniche ; l'architrave & la frise ont chacune 20 parties de hauteur, & la corniche 28, laquelle a 40 parties de faillie : il doit y avoir un triglyphe , dont le milieu réponde directement à l'axe de

G

la colonne : ils ont chacun 12 parties de largeur ; le métope, qui doit être quarré, a 20 parties de hauteur & 20 parties de largeur ; en conséquence, il y aura d'un milieu de triglyphe à l'autre 32 parties ou un diametre : il y a 8 denticules d'un milieu de triglyphe à l'autre ; on a préféré de placer une denticule à l'angle, au lieu d'une pomme de pain , ce qui paroît préférable & plus régulier ; toutes les subdivisions des moulures & leurs faillies sont cotées avec précision , & sont prises de l'axe de la colonne.

Du Chapiteau.

Le chapiteau a un module de hauteur & 19 parties de saillie.

On a placé au-dessous de cet entablement le plan de plafond de la corniche.

Sur la même Planche , Figure 3 , on a tracé plus en grand la partie la plus essentielle de la corniche de l'entablement, pour rendre plus intelligible les détails & les côtes qui pourroient être confondus dans les ombres de la Figure 1.

La Figure 4 présente les moyens de tracer les gouttes qui sont au-dessous des triglyphes ; pour les y placer ,

il faut abaisser les 12 divisions du triglyphe ; alors les angles saillans des canaux feront les milieux des gouttes ; & les milieux des canaux & de leurs intervalles feront leurs féparations ; celles des extrémités seront fixées par la largeur du triglyphe.

« 이전계속 »