페이지 이미지
PDF
ePub

On a joint à cette étude celle en grand , Figure 4, du modillon vu de côté, & la coupe du plafond entre les modillons.

Plus celle aussi en grand, Figure 5, de la rosette qu'il convient placer au plafond du larmier entre les modillons, dans le cas où l'on desireroit enrichir ce plafond de cet ornement qui lui est relatif.

De la Base Ionique, des Profils propres aux ordonnances

de cel Ordre , & de la Balustrade.

Planche X X X V II I..

La base de la colonne placée au-dessus de son socle, Figure 1, est la base Attique ; son profil est placé plus en grand , Figure 2 : cette base est généralement reconnue pour être la plus belle ; sa beauté la fait employer assez indistinctement par le plus grand nombre, à tous les ordres, excepté le Toscan & le Dorique où elle ne conviendroit nullement ; elle seroit aussi trop simple pour le Composite & le Corinthien : ainsi on peut dire qu'elle ne convient exactement qu'à l'ordre Ionique.

On a tracé les cannelures , diftribuées au nombre de 24, autour de la circonférence du fût de la colonne : ces cannelures sont décrites par des demi-cercles , & font séparées par des listeaux qui seront de la largeur du quart des cannelures ; c'est-à-dire , que si l'on divise l'espace qu'il y a d'un milieu de cannelure à l'autre en 5 parties égales ; on en donnera 2 à chaque demicannelure , ce qui fera 4 pour les 2'; la cinquiere partie fera la proportion du lifteau qui les sépare.

La Figure-3 présente une corniche de couronnement,

& les Figures 4 & s sont ensemble, des profils beaucoup plus simples , parce qu'ils sont destinés à la décoration des bâtimens , dont la simplicité ou l'économie exigent la suppression des ordres.

Les Figures 6, 7, 8, sont des profils d'importes & d'archivoltes propres aux ordonnances Ioniques : on en choisira les plus simples pour les bâtimens particuliers, & les plus riches pour ceux où les ordres président : il en sera de même pour les profils des chambranles & balustrades , Figures A, B, C.

La Figure 9 présente la proportion & la forme du balustre , qui convient aux balustrades des ordonnances Ioniques,

Du Plan du Chapiteau Ionique moderne , & la maniere

de le iracer.

Planche X X XI X.

Pour tracer le plan du chapiteau Ionique moderne, Figure 1, il faut l'inscrire dans un quarré parfait P, Q, R,S, dont les côtés seront chacun de 2 modules 15 p.; & à chaque angle de ce quarré on portera

& d'autre sur les côtés du quarré, comme de Q en T, & de Q en V, &c. 4 parties qui borneront en tous sens la saillie du tailloir ; ensuite on considérera la ligne XY, & ses semblables, comme bases d'un triangle équilatéral , dont le point C est le sommet ; de ce point, comme centre & de l'intervalle CX ou CY, on décrira la courbe X Y du tailloir ou l'arc dont la ligne X Y est la corde ; ainsi des autres aux 4 faces du chapiteau. Du point R , comme centre

de
part

on tracera les courbes

qui doivent borner la révolution extérieure des volutes: les ouvertures de compas font cotées sur les rayons de tous les arcs , en observant que la courbe A B passe par le centre de l’ail de la volute , & qu'on a coté fur cette courbe tous les détails des profils qui décorent cette volute.

On partagera ensuite la perpendiculaire C6 du triangle CXY en 6 parties égales, & celle E F en 4 parties : du point D comme centre, on tracera la courbe OI, premiere courbe de la révolution extérieure de la volute; du point E comme centre , la courbe N, du point G comme centre, la courbe M , & du point H comme centre, la courbe L ; on prendra de tous les centres qu'on vient d'indiquer les proportions de toutes les révolutions des volutes sur la courbe AB, où elles sont cotées avec précision.

La distribution des cannelures & des oves qui sont au nombre de 24, fe fera sans difficulté, étant indiquées sur le plan par des rayons qui désignent leurs milieux; on a aussi tracé , pour plus d'intelligence , les rayons intermédiaires entre ceux des cannelures & des oves , pour déterminer les places que doivent occuper les fleches entre les oves. On a placé au - dessus de ce plan ,

dessus de ce plan , Figure 2 , chapiteau , élévation vue de face ; & on a ponctué toutes les lignes correspondantes de la révolution extérieure de la volute plan à la révolution , vue de face de la volute , élévation : par ce moyen, on a le raccourci de cette volute en élévation , & la volute telle qu'elle doit être vue , Figure 3 : en abaissant perpendiculairement au-dessous de cette volute toutes ses révolutions

le

extérieures, on a coté avec soin les quarrés dans lesquels elle se trouve renfermée, pour procurer la facilité de tracer cette volute à la main.

[ocr errors]

Du Chapiteau Ionique moderne vue d'Angle avec sa

Coupe , plus le Plan, Élévation & Profil du Chapiteau-
Pilastre.

Planche X L.

[ocr errors]

Pour dessiner l'élévation du chapiteau vue d'angle, Figure 1, il faut l'élever sur le plan. Pour avoir , avec plus de précision, les révolutions des volutes, on a tracé sur cette Planche , moitié de l'élévation vue d'angle, & à côté le profil ou coupe prise par le milieu de la volute ; développement qui devient essentiel pour connoître l'effet de ce chapiteau dans toutes ses parties.

Pour tracer le plan du chapiteau- pilastre , Figure 2 , (on observera avant toute chose, que les pilastres, qui sont groupés derriere les colonnes doivent être diminués comme les colonnes): on l'inscrira dans un quarré parfait , qui aura la même proportion que celui dans lequel est inscrit le chapiteau de la colonne ; c'est-à-dire, que les côtés du quarré auront chacun 3 modules : on fera les mêmes opérations pour en tracer le tailloir ; & après avoir divisé la perpendiculaire élevée du milieu des côtés du quarré aux sommets des triangles équilatéraux en 6 parties égales, on prendra comme centre le point 5 de cette division , pour tracer les courbes du tailloir , le point 6 comme centre, pour tracer la premiere courbe A B de la volute ; le point ş comme centre, pour tracer la courbe CD; & le point 4 comme centre , pour tracer

la

la courbe EF, les révolutions extérieures des volutes sont tracées par les mêmes centres

les mêmes centres , & de même mesure que celles des volutes du chapiteau colonne ; les côtes indiquées sur la courbe GH, qui passent par le centre de l'oeil de la volute, donneront la proportion des courbes qui forment cette volute.

Les oves & les moulures qui les accompagnent seront formées

par des lignes courbes , & auront pour centre les points NO : le point N comme centre de la courbe ML, des oves qui auront la même faillie qu'au chapiteau colonne, celui O fera le centre de la courbe PI; le reste se fera de même que dans le chapiteau colonne; & l'on se servira de la même méthode , tant pour le plan que pour l'élévation, coupe & profil, Figure 3. Il y a 7 cannelures distribuées dans la largeur du diametre du pilastre.

Du Plan de Plafond de la Corniche , de l’Entablement

mutulaire de l'Ordre Ionique.

Planche : XL I.

Ce plan , Figure 1 , est disposé de maniere à faire connoître l'effet de la distribution , tant à l'angle faillant qu'à l'angle rentrant & la régularité de cette décoration dans tous les cas : on y'a joint, Figure 11, la corniche simplement de l'entablement denticulaire de cet ordre , l'architrave étant de même proportion & profil que celui mutulaire , ainsi que la frise.

I

« 이전계속 »