페이지 이미지
PDF
ePub

Développement du Chapiteau Ionique moderne,

Pilastre.

Planche X LI I.

Cette Planche présente l'élévation du chapiteau Ionique moderne pilastre, avec son plan au-dessous, celui-ci plié dans l'un de ses angles ; ce pilastre est considéré comme devant être groupé avec des colonnes , & conséquemment diminué comme elles : on aura recours aux opérations indiquées, Planche XL, Figure 2, pour tracer le plan & l'élévation de ce chapiteau.

Développement du Chapiteau Ionique antique Pilastre.

Planche X LI I I.

Cette Planche présente l'élévation du chapiteau Ionique antique , avec son plan au- dessous, celui - ci plié dans l'un des angles : il est considéré , ainsi

que

celui moderne , comme devant être groupé avec des colonnes , & diminué, comme elles, à leurs extrémités supérieures du fût. On aura recours aux opérations indiquées, Planche XXXVI, pour tracer le plan & l'élévation de ce chapiteau.

Développement du Chapiteau Ionique moderne & antique

Pilastre.

Planche X LI V.

Ces pilastres ne different des précédens qu'en ce qu'ils sont considérés comme devant être isolés, & non groupés avec des colonnes ; ils ne sont pas diminués ,

& conservent le même diametre dans toute leur hauteur.

De l'Entre-Colonne de l'Ordre Ionique moderne.

Planche X L V.

"
La hauteur de cet ordre est de 9

diametres , compris base & chapiteau : son entablement de 4 modules 4 parties ; son espacement d'un axe à l'autre est de 4 diametres ou 8 modules ; comme il y a un module de distance d'un milieu de modillon à l'autre, il doit s'en trouver 8 d'un axe de colonne à l'autre.

Du Portique Ionique.

Planche X LV I.

Les colonnes & l’entablement seront les mêmes qu'à l'entre - colonnement ; mais elles seront élevées sur un socle d'un module & demi : il y aura d'un milieu de colonne à l'autre 6 diametres { ou 13 modules ; les piliers auront 2 de ces diametres , & les 4 diametres į restans seront

pour la largeur de l'arcade, qui aura de hauteur 9 diametres ou 18 modules : le dessus de l'imposte sera placé à 13 modules du bas de l'arcade ; c'est à cette hauteur que sera aussi le centre de l'archivolte , qui sera d'un module ainsi que l’imposte , dont les détails font sur la Planche XXXVIII.

Portique Ionique , avec les changemens nécesaires pour

parvenir à rendre cette ordonnance réguliere dans plusieurs cas différens.

Planchè X LV I I.

[ocr errors]

La Figure i présente un même portique , auquel on a substitué la décoration d'une porte à plate - bande , ornée d'un entablement denticulaire : pour en trouver le module , on prendra le sixieme de l'ouverture de la baie , ou le tiers de la moitié, qui sera la proportion du chambranle de la porte , & de l'architrave de l'entablement qui la couronne , qu’on divisera en 20 parties égales, desquelles 16 feront le module , avec lequel on détaillera l'entablement, après avoir donné 20 parties à l'architrave, autant à la frise & 28 à la corniche , en suivant, pour les détails, ceux de l'entablement denticulaire, Planche XXXI.

La Figure 11 présente un portique qui a 7 modules d'ouverture , & 14 de hauteur : il y a 6 modules ; de distance du milieu de ce portique à l'axe de la colonne, & au- deffus un bas - relief. On suivra le même ordre pour les portiques des ordres Composite & Corinthien.

Du Pilastre d'Autique.

Planche X L V II I. Ce pilastre est établi sur le même principe, qui est indiqué au pilastre d'Attique de l'ordre Toscan : il est décoré dans le genre de l'ordre auquel il est relatif

par ses profils & son chapiteau , qui est ici dans le genre du Ionique moderne.

De l'Ordre Composite, selon le Systême des Anciens.

Planche XL I X. L'Ordre Composite , imitation regardée comme imparfaite des Ouvrages des Grecs , & néanmoins rangée dans la classe des cinq ordres : c'est aux Romains qu'en est due la découverte ; mais en le considérant du côté de la proportion & de ses principales parties, il est parfaitement semblable à l'ordre Corinthien , la colonne ayant , comme celui - ci , 10 diametres de hauteur , son entablement le quart, &c.; ainsi l'on peut dire avec vérité que cet ordre est un assemblage de plusieurs parties des autres ;

son chapiteau même n'est autre chose que la réunion de celui de l'Ionique avec la majeure partie de celui du Corinthien, & conséquemment il ne peut passer pour une décou

verte.

La Figure 2 présente la base de cet ordre, telle que les anciens l'ont désignée.

La Figure 3 présente l'entablement & le chapiteau de cet ordre , ornés & proportionnés selon le systeme des anciens.

La frise galbée de l'entablement à l'imitation de celle de Philibert de Lorme aux Tuileries , est préférée par les modernes ; néanmoins il en résulte un inconvénient, c'est de ne pouvoir , lorsqu'on le desire , placer des bas-reliefs dans cette frise , qui cependant deviennent nécessaires lorsqu'on emploie cet ordre dans les bâtimens d'une certaine importance.

La corniche est celle de Palladio , avec modillons à doubles plate-bandes.

Le chapiteau est celui de Vignole.

On a observé de coter exactement ces différens deffins , d'après les originaux des différens Auteurs.

1

De l'Ordre Composite , selon sa nouvelle proportion

& décoration.

CHAPITEAU

DE L'ENTABLEMENT ET DU

DE L'ORDRE.

Planche L.

[ocr errors]
[ocr errors]

L'entablement, Figure 1, est accompagné du chapiteau : l’un & l'autre différent du fyftême des anciens tant en proportion qu'en décoration : la corniche de cet entablement est ornée de modillons & de denticules, qui la rendent plus riche que celle de l'entablement Ionique, & moins riche que celle de l'entablement Corinthien ce qui étoit desirable.

Le chapiteau a deux modules de hauteur ; son tailloir est semblable à celui du chapiteau Corinthien ses volutes font à-peu-près semblables à celles du chapiteau Ionique moderne, avec cette différence que leurs révolutions montent dans le tailloir de celui-ci. Pour prendre sa naissance sur l'ove, il n'est orné que d'un simple rang de feuilles de perfil , enclavé dans des especes de cannelures évidées sur le tambour ; entre ses feuilles s'élevent des caulicoles qui garnissent la partie supérieure du tambour au-dessus des revers des feuilles , qui ont une saillie suffisante pour laisser appercevoir les caulicoles, & une partie des cannelures dans lesquelles elles sont anclavées , & qui rendent la décoration de ce chapiteau

« 이전계속 »