페이지 이미지
PDF
ePub

plus intéressante que si le tambour étoit lisse : on peut ne creuser les cannelures que dans l'espace que le galbe des feuilles fait appercevoir.

La hauteur de cet entablement est comme dans les autres ordres , de 4 modules 4 parties ; celle de la corniche est de 28 parties , & celles de la frise & de l'architrave font chacune de 20 parties : la saillie de la corniche est de 40 parties ; toutes les hauteurs des moulures & leurs faillies sont cotées avec précision.

On a placé au-dessous de cet entablement le plan de plafond de la corniche , Figure 2.

On a tracé plus en grand, Figure 3, les parties essentielles de la corniche de cet entablement, pour en distinguer les proportions & les détails, ainsi que son plan de plafond sur la même échelle.

On a joint à cette étude celle en grand , Figure 4, du modillon vu de côté, & la coupe du plafond du larmier entre les modillons, pour appercevoir l'effet de la coupe de la rosette. De la Base Composite , & de Profils propres aux ordon

nances de cet Ordre, plus, une propre à la Balustrade relative.

Planche LI. La base de cette colonne placée sur son socle , Fig. 1, ne differe de la base Attique, employée à l'ordre Ionique, qu'en ce qu'elle est augmentée d'une baguette placée au-dessus du premier tore : on a tracé cette base plus en grand, Figure 2 : pour en détailler plus sensiblement les profils & les côtes , les cannelures , qui conviennent à cet ordre , sont distribuées, comme à l'ordre

Ionique , au nombre de 24, autour de la circonférence du fût de la colonne ; pour les tracer, on consultera les principes établis pour l'ordre Ionique , qui doivent être les mêmes pour cet ordre & même pour l'ordre Corinthien.

La Figure 3 présente une corniche de couronnement dans le genre. Composite ; & les Figures 4 & s sont ensemble des profils beaucoup plus limples, parce qu'ils sont destinés à la décoration des bâtimens dont la simplicité ou l'économie exigent la suppression des ordres.

Les Figures 6, 7 & 8 font des profils d’impostes & d'archivoltes , propres aux ordonnances Composites : on en choisira les plus simples pour les bâtimens particuliers , & les plus riches pour ceux où les ordres président : on fera les mêmes observations sur les profils de piédestaux , chambranles & des balustrades, Figures A, B, C, D, E, F.

Du Plan du Chapiteau Composite , & de la maniere

de le tracer.

Planche L I I.

Pour tracer le plan du chapiteau Composite , Fig. 1, il faut l'inscrire dans un quarré parfait , dont les côtés auront chacun 3 modules ; & à chaque angle de ce quarré on portera de part & d'autres sur les côtés du quarré 4 parties , qui borneront en tous sens la faillie du tailloir ; ensuite , pour tracer le tailloir, on fera la même opération qu'on a fait ci-devant pour le plan du chapiteau Ionique moderne , Planche XXXIX. Du point A , comme centre , on tracera toutes les courbes qui doivent borner les révolutions extérieures des volutes ; les ouvertures de compas sont cotées sur les rayons de tous les arcs.

courbes

On a placé au-dessus de ce plan, Figure 2, le chapiteau , élévation vue de face; on a eu soin , pour plus d'intelligence , de ponctuer toutes les lignes correspondantes des révolutions extérieures des volutes , élevées, vues de face au-dessus de leurs plans : par ce moyen, on a le raccourci de cette volute en élévation ; & les hauteurs de chacune des révolutions de la volute sont indiquées à côté de l'élévation & dans la direction naturelle : de cette maniere, ce chapiteau, plan & élévation cotés avec précision , procurera la facilité de le tracer régulierement, & dans la proportion que doivent avoir tous ses détails.

Du Chapiteau Composite , vue d'angle avec sa coupe,

plus le Plan & l’Élévation du Chapiteau - Pilastre, vue de face.

Planche LI I I.

Pour dessiner l'élévation du chapiteau Composite , vue d'angle, Figure 1,

il faut l'élever sur le plan : pour avoir avec plus de précision les révolutions des volutes on a tracé même Figure , le profil ou coupe de ce chapiteau vue d'angle, prise par le milieu de la volute; développement qui est essentiel pour connoître l'effet de ce chapiteau dans toutes ses parties.

Pour tracer le plan du chapiteau-pilastre, Figure 2, on observera , avant toutes choses , que les pilastres qui sont groupés derriere les colonnes , doivent être dimi

K

nués comme les colonnes : on l'inscrira dans un quarré parfait , qui aura la même proportion que celui dans lequel est inscrit le chapiteau de la colonne ; on fera les mêmes opérations pour en tracer le tailloir & les volutes.

Les oves & les moulures qui les accompagnent seront formés par des lignes courbes , ainsi

que

celles du chapiteau pilastre tracées sur le plan , Figure 2 , Planche XL.

De l’Entre-Colonne de l'Ordre Composite.

Planche LI V.

La hauteur de cet ordre est de 9 diametres & demi ou 19 modules , compris base & chapiteau; son entablement de 4 modules 4 parties ; son espacement d'un axe à l'autre est de 8 modules 5 parties ; & il se trouvera 7 modillons compris dans cet espace.

Du Portique Composite.

Planche L V.

qu'a

Les colonnes & l’entablement seront les mêmes l'entre-colonnement : il aura d'un milieu de colonne à l'autre 13 modules une partie ; les piliers auront chacun 2 diametres , la largeur de l'arcade sera de

9

modules une partie, & la hauteur de 19 modules. On y a substitué deux portes, l'une quarrée , & l'autre circulaire avec des bas-reliefs au-dessus.

[blocks in formation]

Ce pilastre est établi sur le même principe indiqué pour celui de l'ordre Toscan ; on a observé de le décorer dans un genre relatif à l'ordre Composite, au-dessus duquel il doit être élevé.

De l'Ordre Corinthien.

L'ordre Corinthien doit être regardé comme le plus beau des ordres ; en effet , rien de si élégant que la proportion de cet ordre, la délicatesse de ses ornemens , la beauté de son ordonnance, la richesse de sa composition , qui certainement le fait considérer comme la découverte la plus précieuse qu'aient pu faire les Artistes de l’Antiquité.

La seule difficulté qu'on puisse rencontrer dans l'exécution de cet ordre, c'est l'espacement des modillons de la corniche de son entablement , qui peut gêner l’Artiste dans les différentes largeurs de ses entre-colonnemens ; mais après la premiere disposition de son projet, il peut passer au développement de cette corniche, avant d'établir aucune distance entre une colonne & une colonne , & avant de déterminer le rapport que la largeur d'un avant-corps doit avoir avec sa hauteur : c'est par l'étude de cet entablement, que les dimensions générales de l'édifice paroissent engendrées des parties de l'ordre , & celles-ci du caractere de son ordonnance. Toutes ces dimensions sont essentielles à suivre si l'on considere l'avantage qu'il y a de bien distribuer les

autre

; car

« 이전계속 »