페이지 이미지
PDF
ePub

ordres d’Architecture & leurs détails, on verra qu'avant de disposer & d'arrêter la masse générale de son plan, il est indispensable d'observer si l'ordre qu'on a dessein d'employer à la décoration de l'édifice , peut s'exécuter régulierement aux différens avant-corps & arriere-corps, dont l'édifice peut être susceptible , & dont les faillies ne peuvent être fixées qu'en raison de la distribution des modillons qui décorent la corniche de l'entablement de cet ordre.

Du Socle & de la Base de la Colonne de l'Ordre :

Corinthien, selon le Systême des Anciens.

Planche Ľ V II. Figures 2 & 3.

La Figure i donne les mesures de la base Corinthienne de Vignole ; elles sont cotées avec précision d'après l’Auteur. Les cannelures qui doivent être tracées sur la partie inférieure de la colonne., sont distribuées au nom-bre de 24 sur sa circonférence ; elles sont tracées par un demi-cercle , & séparées par des listeaux qui ont de lar: geur le quart des cannelures.

Du Chapiteau & de l’Entablement de l'Ordre Corina

thien', selon Vignole , avec le Plan de Plafond de la Corniche.

Figure 4. Cet entablement a de hauteur le quart de la colonne; , fçavoir , i module ;

pour

l'architrave , autant pour la . frise , & 2 modules

pour

la corniche. La hauteur du chapiteau se divise en trois parties, depuis le dessus de l'astragale jusque sous le tailloir , ainsi que

l'exprime la hauteur des principaux membres de ce chapiteau.

Plan en grand die Chapiteau Corinthien.

Figure so

4

ܪ

La Figure s montre le plan de ce chapiteau, déterminé dans un quarré parfait , dont la diagonale est de

modules : ce quarré indique la saillie du tailloir , hors œuvre A B ; & ses pans coupés B A de

pans coupés B A de 4 minutes ou parties de face, déterminent la ligne EF, base d'un triangle équilatéral , du sommet duquel G comme centre, on décrira la courbe du plan de chaque facė telle que celle E F : la largeur du bas du chapiteau, égale au diametre supérieur de la colonne , réduit à 30 parties les & du diametre inférieur , qui en a 36 ou 2 modules ; c'est sur ce nouveau diametre , & au-dessus de l'astragale que se distribuent régulierement les deux rangs de feuilles , au nombre de 8 à chaque rang , qui ensuite s'élevent verticalement du plan à l'élévation ; ce qui donne leur distribution géométrale , ainsi qu'on le verrà dans les distributions nouvelles & suivantes.

La Figure i donne la hauteur de cet ordre , qui a 10 diametres, lesquels sont exprimés & numérotés sur la colonne en masse.

[ocr errors]
[ocr errors]
[blocks in formation]

Cet entablement , Figure i a , comme aux autres ordres, 4 modules 4 parties de hauteur ; sçavoir , 20 parties à l'architrave , 20 parties à la frise , & 28 à la corniche, dont la faillie est de 40 parties.

Il est d'usage de placer un modillon à-plomb de l'axe des colonnes ; ce qui détermine la distance qui doit se trouver entr'elles : la distance d'un milieu de modillon à l'autre est ici de 19 parties , laquelle doit se répéter régulierement dans toute l'étendue de l'édifice : en réglant les différentes largeurs des entre-colonnemens, on a cru devoir donner moins de faillie aux modillons & moins de largeur , pour faciliter dans tous les intervalles des cassettes quarrées ; ce qui est desirable pour que larité des détails réponde à l'élégance & à la beauté de l'ordre.

On a placé au-dessous de cet entablement le plan de plafond de la corniche, Figure 2.

Et plus en grand , Figure 3 , les parties essentielles de la corniche de cet entablement ; pour en distinguer les proportions & les détails, on a tracé au-dessous de cette portion d'élévation géométrale le plan de plafond de cette partie la plus intéressante de la corniche.

On a joint à cette étude celle en grand, Figure 4,

la régu

du modillon , vue de côté & de face , & celle , Figure 5,

des oves.

Du Chapiteau.

Les Auteurs qui ont écrit sur cet ordre , se font contentés de détailler un plan de ce chapiteau , & d'après cela d'élever , plus par goût que par principes , les volutes qu'ils dessinoient à la main , sans être bornées par aucunes regles ; mais elles exigent plus d'exactitude pour les faire correctement , soit de grandeur comme nature , ou de telles grandeurs qu'on le jugera à propos : on a donné à ce dessin les proportions nécessaires, les études en grand pour en tracer les contours invariables, & procurer la facilité de les établir régulierement, soit en plan ou en élévation.

Ce chapiteau est composé de 4 grandes volutes doubles sur l'épaisseur , & de 4 petites également doubles ; ce qui fait 16 volutes , tant grandes que petites , aux 4 faces, lesquelles sortent deux à deux de 8 tigettes où caulicoles ; sçavoir , une grande & une petite de chacune, dont une va à l'angle du chapiteau , & l'autre au milieu de la face : les deux grandes qui forment un des angles du chapiteau, sont réunies par une bande formant l'entourage d'un rond évidé ; celles du milieu de la face le font par une petite bande.

Plan & Elévation du Chapiteau en grand.

Planche LI X.

Pour tracer le plan du chapiteau Corinthien, Figure 1, il faut l'inscrire dans un quarré parfait A BCD, dont

[ocr errors]

chacun des côtés soit de 3 modules ; à chaque angle de ce quarré, comme de D en E, on portera de

part & d'autre 3 parties & , qui borneront en tous sens la saillie du tailloir ; ensuite on considérera la ligne FG, & ses semblables comme bases d’un triangle équilatéral FGH, dont le point H est le sommet.

Du point H, comme centre & de l'intervalle HF ou HG, on décrira la courbe FIG du tailloir , ainsi des autres ; aux 4 faces du chapiteau des mêmes centres, on décrira les courbes paralleles , qui désignent en plan les moulures qui ornent le tailloir.

Des points A, B, C, D, considérés comme centres , c'est-à-dire , des 4 angles du quarré, on décrira les courbes MTL & fes semblables, qui fixeront les spirales des grandes volutes, selon les côtés indiqués avec précision sur le plan.

On divisera ensuite la perpendiculaire HN du triangle équilatéral en 6 parties égales , pour , du point R de la troisieme division , tracer la courbe TV, qui est celle de la premiere révolution de la grande volute.

Du point S, pris dans la 4 division , & divisé en 6 parties égales , on tracera la courbe a, V, qui est celle de la volute qui se termine sur la caulicole ; a de la 4 division, on tracera la courbe XY; du point S comme centre , on tracera la courbe q , r.

On remarquera que cette volute a 7 parties d'épaisseur du point L au point T, & s parties du point b au

du point

point V.

Du point N, milieu du côté B C, du quarré ABCD, considéré comme centre, on décrira la courbe fe & ses

semblables

« 이전계속 »