페이지 이미지
PDF
ePub

quarré du pilastre : toutes les hauteurs sont semblables ; les feuilles , ainsi que les tigettes, caulicoles & volutes, sont aussi entierement semblables : toute la différence entre ce chapiteau & celui de la colonne consiste en ce que les revers, tant des grandes feuilles

que ont moins de faillies.

Les cannelures du pilastre font au nombre de sept à chaque face,

des petites,

De la Base de l'Ordre Corinthien.

Planche L XI I.

Cette base, Figure 1 & Figure 2 , est tirée de la base Attique , augmentée seulement de deux baguettes qui , en l'enrichissant, lui conservent ses deux tores & fa scotie; ces baguettes prises aux dépens des trois principaux membres de cette base , donnent à chacun de ses membres moins de hauteur , & un caractere de légéreté propre à la délicatesse de l'ordre Corinthien.

Les cannelures qui doivent être tracées sur la partie inférieure de la colonne sont, comme dans l'ordre précédent, distribuées au nombre de 24 sur la circonférence ; elles sont tracées par un demi-cercle , & séparées par des listeaux qui ont de largeur le quart des cannelures.

La Figure 3 est un entablement Corinthien décomposé, c'est-à-dire , dont la frise & l'architrave sont converties en gorgerins & en astragales ; on peut en faire usage dans les bâtimens des riches particuliers , où un entablement régulier exigeroit trop de hauteur. Les Figures 4

&
5 5.

sont encore des couronnemens

décomposés , destinés aux mêmes usages ; mais qui devant tenir de l'élégance Corinthienne , doivent aussi différer dans leurs profils de ceux de même genre , relatifs aux ordonnances Toscane & Dorique.

Les Figures 6, 7 & 8, sont des profils d’impoftes & d'archivoltes, dont le dénombrement des moulures est assorti au genre simple & composé ; les uns, pour les ordonnances où l'ordre ne préside pas ; & les autres , pour celles où l'ordre feroit présent.

La Figure 9 présente le profil de la tablette & du balustre, avec des profils qui sont assortis à l'élégance & à la légéreté Corinthienne.

De l'Entre - Colonne de l'Ordre Corinthien.

Planche L XI I I.

La hauteur de cet ordre est de 10 diametres ou 20 modules , compris base & chapiteau ; son entablement, de 4 modules 4 parties ; son espacement d'un axe de l'autre est de 8 modules s parties ; & il doit se trouver 7

modillons, compris dans cet espace.

Du Portique Corinthier.

Planche L X I V.

Les colonnes & l'entablement auront les mêmes proportions qu'à l'entre-colonne ; il y aura d'un milieu de colonne à l'autre 13 modules r' partie : les piliers auront chacun 2 diametres , en supposant l'arcade dans la proportion naturelle, qui auroit alors 9 modules i partie de largeur , & 20 modules de hauteur : on y a substitué

deux portes de différens genres, l'une quarrée, & l'autre ceintrée, avec bas-relief au-dessus.

Du Pilastre d'Attique.

Planche L X V.

Ce pilastre est établi fur le même principe indiqué pour tous les autres : on a observé de le décorer dans an genre relatif à l'ordre Corinthien.

Plan de Plafond , des Sophites, de l’Architrave.

Planche L X V I.

On verra par ce plan, comme on doit diriger le plafond qu'il convient d'orner à l'ordre Corinthien. Il est supposé faire partie du plafond d'une colonnade à l'instar de celle du Louvre, qui est de Pérault : cet exemple seul suffit pour donner l'idée de ce qu'on peut faire aux ordres Ionique & Composite.

Des Ordres élevés les uns sur les autres,

Figure 1,

L'expérience nous apprend que plus les objets s'éloignent, plus ils diminuent à la vue ; c'est ce qui oblige à donner aux ordres supérieurs un module de moins en hauteur qu'aux inférieurs qui les portent ; par ce principe , l'ordre Dorique, pour premier ordre , aura 17 modules de hauteur , compris base & chapiteau ; l'ordre Ionique , pour second ordre , 16 modules de l'échelle du

premier ;

[ocr errors]
[ocr errors]

premier ; & l'ordre Composite , pour troisieme ordre , 15 modules de l'échelle du second.

Alors on divisera la hauteur du second ordre, qui est 16 modules, en 18 : pour avoir la véritable échelle du second ordre , compris base & chapiteau , plus, la hauteur du troisieme ordre qui a 15 modules en 19, pour avoir l'échelle de l'ordre Composite , compris base & chapiteau : ces échelles serviront à détailler les profils , dont chacun de ces ordres sont susceptibles , ainsi que la proportion de leurs bases , chapiteaux, &c.

A l'égard de la proportion des entablemens aux ordres élevés les uns sur les autres celui du

premier ordre aura 4 modules, 4 parties de l'échelle de fon ordre ; le second , 4 modules 8 parties de l'échelle de l'ordre ; & le troisieme , 4 modules 12 parties, pris également sur l'échelle de l'ordre que cet entablement Gouronne.

Il résulte de cette progression des entablemens des ordres élevés les uns au-dessus des autres , que celui du second ordre aura 7 parties į de l'échelle du

premier de moins de hauteur que l'entablement du premier ordre

;

& celui du troisieme, 4 parties de moins que celui du second, pris sur son échelle.

On observera de donner moins de faillies aux bases des ordres élevés qu'au premier , parce qu'elles perdent. de leur hauteur par leur élévation. .

M

De la Proportion des Frontons.

Planche L XVI I.

peut arriver

La proportion générale des frontons consiste à donner à la perpendiculaire du triangle isocele , dont ils empruntent la forme , la cinquieme partie de la base, comme l'exprime la Figure 2 ; mais comme il que l'usage qu'on fait des frontons dans la décoration des façades , exige qu'on leur donne ou plus ou moins d'élévation, on peut, dans le dernier cas, diviser leurs bases en 24 parties, pour en donner 5

à la perpendiculaire , comme dans la Figure 3 ; rapport qui differe peu de la démonstration de la Figure 4, qui consiste à diviser l'étendue de la base B C en deux également pour décrire du point A, comme centre , un demi-cercle BDC; & ensuite du point D, encore comme centre , décrire une portion de cercle BEC, dont le point E déterminera la hauteur du fronton.

Si au contraire on defiroit faire le fronton un peu plus élevé , on diviseroit la base du fronton en 23 , au lieu de 24 parties , & l'on en prendroit s pour déterminer le sommet : dans le cas où l'on auroit dessein d'élever moins le fronton , on diviseroit la base en 25, pour donner

5

de ces parties à la hauteur. D'après ces trois manieres d'établir la hauteur des frontons, les plus élevés sont à leurs largeurs, comme S

23 ; la moyenne hauteur, comme 5 est à 24; & les moins élevés, comme s eft à 25 ; enforte que, par ces différens procédés, on pourra employer ces frontons de telle maniere qu’on le jugera convenir à la décoration des différentes façades

est à 23 ;

« 이전계속 »