페이지 이미지
PDF
ePub
[ocr errors]

JOURNAL

DU VOYAGE

\ Du Pere De L A Maze ,

'De Chamakê à Hifpaham, par la
Province du Guilan.

LA route de Turquie en Per-
fe par Erzéron & Erivan ,
eft fans contredit la plus fréquen-
tée, & par conféquent la plus
connue ; caria commodité de la
mer affemble à Conftantinople
ou à Smirne un grand nombre
de voyageurs qui viennent fe join-
dre aux caravannes qui partent
régulierement plufieurs fois l'an-
née de ces deux Villes pour al-
ler en Perfe. La route au con-
traire de Chamakc à Hifpaham,
p'étant ordinairement fuivie que

par les voyageurs du Norcfjley Mofcovïtes, les Polonois & lesSuédois ; nous en avons moins déco nnoiflance.

Oléarius qui fit ee voyage en 1637. retournant d'Hifpaham avec les AmbafTadeurs du Duo" de Holftein , nous en a fait le récit; mais tout habile homme qu'il étoit , il. s'efl trompé dans le peu qu'il y a mêlé d'antiquité. Le Pere de la Maze , Jéfuite Millionnaire en Perfe , dont nous avons déja parlé , a fait le même voyage en itfpS. & nous a laiffé un Journal très-exact. Comme il nous a paru contenir des obfervations curieufes , & qui peuvent être utiles à la Géographie , & à Thiftoire naturelle p nous vous l'envoyons, mon Révérend Pere , pour en faire l'ufage que vous jugerez à propos. Ce Journal vous expliquera le

motif du voyage du Pere de la JVlaze, & quelle en fut la fuite.

Journal du Pere de la Maze.

Le Duc de Saxe ayant été'couronné Roi de Pologne, le Sieur Zurabek , Arménien Catholique de Chamaké, eut l'honneur de lui préfenter les Lettres de ChaSoliman, Roi de Perfe, & Sa Majefté Polonoife lui fît pareillement l'honneur de le charger de fa réponfe à Ckaujfein, fucceffeur de Soliman & fon neveu. Zurabek arriva de Varfovie à Chamaké dans le mois de Juin , & il y reçut les honneurs qui fe rendent ordinairement au caractère d'Ambaffadeur dont il étoit revêtu. Le Kan le fit loger & défrayer aux dépens du Roi de Perfe. Il mit auprès de fa personne un Officier pour l'accom

y pagner par-tout , & pour avoir foin de fon équipage. Cet Officier fe nomme en Perfe Mémondar. Il affigna pour la dépenfe de l'Ambafladeur & de fa fuite , foixante abattis par jour , & il lui fit de plus unpréfent de trente tomans. L'abaffis vaut environ 20. fols, & un toman <;o. livres.

Il ordonna pour le voyage trente chevaux , & autant de chameaux : la nourriture des chevaux fut taxée à cinq chaijs par jour r le chaij eft le quart de l'abaffis , c'eft-à-dire , qu'il vaut environ cinq fols. A ce compte Zurabek. touchoit chaque jour plus de trois tomans & demi. Le Roi de Perfe a tout l'honneur de cette dépenfe ; mais la Ville & les Villages qui fe trouvent fur la route de l'Ambafladeur, en payent les frais. Il eft vrai qu'on tâche de les foulager par un autre endroit > car il arrive aflez ordinairement que dans les grandes Villes, & fur-tout dans les 'Villes marchandes, on fufpend pendant quelques jours la marche des Ambaffadeurs, fous prétexte des difficultés à lever fur leshabitans les taxes impofées, pour les frais de rAmbaffade ; mais la vérité eft, qu'on le fait exprès, pour mettre par ce retardement I'Ambaffadeur dans la néceffité de dépenfer beaucoup plus qu'il ne reçoit, & pour l'engager lui & fa fuite à faire des emplettes de tout ce que le Pays leur fait voir de curieux & de nouveau à leur égard: car alors les Marchands fçavent fort bien profiter de la curiofité des Etrangers, pour fe rembourser de la taxe qu'on leur impofe pour les frais des Ambaffadeurs.

Zurabek étort prêt à partir de

« 이전계속 »