페이지 이미지
PDF
ePub

dance fur les travaux continuels & infatigables de fon ferviteur , qu'il eut la confolation pendant fon Gouvernement de facrer 4.3 o* bons-Evêques, de bâtir plusieurs Eglifes y d'ordonner de vertueux Prêtres.pour les deflervit,- de détruire le culte des Idoles1, d'élever la Croix de JefusChrift fur leurs débris, & de voir avant fa mort, fa chère patrie fouraife à la Loi du Meflie.

Lorfqu'il fe vit avancé en âge, & qu'il fentit approcher la fin de fa vie, il ordonna fon petit-fils Grégoire , Prêtre & Patriarche de l'Albanie, fur les confins de la Géorgie, & établit fon fils Ariftarces fur fon Siége Patriarchal d'Arménie.

Enfin , après avoir gouverné feul PEglife Arménienne pendant trente-trois ans, & fept autres années fui vantes avec fon fils. Arifs tarées & fon fuccefleur, il fe retira dans une folitude, fur le haut d'une montagne nommée Sépuh, pour vacquer uniquement à la contemplation des chofes céleftes, & finit fa vie dans cette fainte occupation. Ses Reliques demeurerent long-tems cachées : elles ne furent trouvées que fous l'Empereur Zenon; elles furent portées à Tuertan , & tranfc portées enfuite à Conftantinople. La main droite du Saint fut demandée par le Monaftère d'Echmiadzin, où elle eft encore aujourd'hui confervée & honorée. La main gauche fut portée à Nérito; fon Chef & fes autres oflemens font à Naples , dans une Eglife de Religieufes de l'Ordre de faint Benoît. Toute la Nation Aunénienne conferve une vénération finguliere pour ce grand Saint, qu'elle honore comme fon pere & fon apôtre envoyé de

Dieu, pour lui reporter le flambeau de la Foi chrétienne, & rétablir parmi elle le Chriftianifme, qu'elle avoit laiffé perdre.

Ariftarces ou Ariftarque, fils & fuccefleur de faint Grégoire, tint le Siége Patriarchal pendant fept ans. Il affifta du vivant de faint Grégoire fon pere au Concile de Nicée. A fon retour, il fut maflacré en haine de la Foi, par les ordres du Prince Archélaùs, qui ne put fournir les continuels reproches que ce zélé Patriarche lui faifoit de fes défordres fcandaleux. Les Arméniens, fertiles en Hiftoires fabuleufes , en ont fait une dans leur Martyrologe, toute des plus extravagantes à fon fujet. Ils difent que ce Patriarche Ariftarces, qui avoit l'extérieur un peu difgracié , parut fans mérite au Concile de Nicée; & que fe voyant méprifé des Peres du Coi\cile, il attela des bœufs à une charue, & en laboura les eaux de la mer furies bords, & y ferna du bled à la vue de tout le inonde , mais que ce bled ayant crû & mûri fur les eaux en moins de rien, & au grand étonnement des Peres de ce Concile, ils reconnurent la fainteté de celui qu'ils méprifoient, & rendirent tous les honneurs qui étoient dûs à l'auteur d'un fi grand prodige.

Après la mort ou plutôt le Martyr du Patriarche Ariftarces, Vertanes fon freieaîné, monta fur fon Siége, & le-oi-ntpendant quinze ans. Il avoit eu deux fils avant fon Ordination , Héfichius & Grégoire.

Héfichius lui fuccéda, & ne fut affis fur le Siége que fix ans. Il finit glorieufement fa vie par le Martyre. Son Martyre fut cau-fé par le refus qu'il fit au Roi Tirahus, fils de ChofroësJL & petitfils de Tiridate /de ,placer des Idoles dansfonEglife, contre lefquelles il neceflbit point de prêcher. Ce Prince, qui trempa (es mains dans le fang du faint Martyr , fut frappé d'un fubi t aveuglement , qui le jetta dans un «fi grand défefpoir, qu'il fe tua luimême : fon fils Arfaces regna après lui , & Panierfes gouverna l'Eglife des Arméniens pendant cinq ans.

Nierfes le Grand, fils d'Ahéno4géner, & petit-fils d'Héfichius, lui fuccéda. Il fut reconnu de toute ia Nation pour un faint Patriarche , rempli de l'efprk de prophétie. Il lui prédit tous les malheurs qui lui font arrivés, & dont elle fer oit un jour délivrée par le zélé des Difciples de l'Eglife Romaine , qui pafferoient les mers pour venir à ion fecours.

« 이전계속 »