페이지 이미지
PDF

fellion. Cette avanture nous fait connoître combien sont utiles les reflexions quand on les fait serieusement; & celles de cette jeune Demoiselle ne peuvent luy ê tre que très avantageuses, ayant pris un si bon parti.

************** **

Á VANTURE DU CHEVALIER DE BACHIMONT

ET

DE MADEMOISELLE

DE SILVA CANE, TE ne croy pas qu'on ait jamais

veu de Chasse plus belle , ni plus grande, que celle qui se fit, lors que l'on transporta le corps de la feue Reine à saint Denis. Il y avoit dans la plaine plus de ciriq cens mille personnes pour voir passer cette pompe funebre. Tout le Gibier étoit dans une telle épouvante, qu'il ne sçavoit cù se mettre pour se cacher : les Liéyres & les Perdrix se lais

[ocr errors]

fin la nuit arriva , & le Convoy paffa ; je n'en feray pas icy la dels cription, parce qu'elle m'éloigne, roit trop de mon deffein. Je di. rạy seulement que cette nuit fut favorable au Chevalier & à bien d'autres, suivant cette maxime, que la nuit la plus obscure est toûjours le plus beau jour des amans. Comme le Chevalier avoit beaucoup d'esprit ; & qu'il debitoit bien la marchandise, la Demoi. selle l'écouta agréablement. Elle luy dit même son nom & la demeure à Paris : cependant voyant qu'il étoit tard, que le Convoy étoit parlé, & que chacun s'en retournoit chez soy, la Demoiselle voulut s'en aller chez elle; la Chevalier qui avoit une chaise roulante luy offrit de la reniener ; mais elle s'en remercia, en ayant une aufli. · Ces deux Amans ayant pris. congé l'un de l'autre , partirent dans l'esperance de se revoir bientôt. Le Chevalier dont le cour étoit penetré des charmes de Mademoiselle de Silvacane , n'en dormit point de la nuit, & ne souhaitoit le jour que pour rendre visite à cette belle. Il ne manqua point le lendemain de l'aller voir; il la trouva qui dansoit le Traquenare au son du violon de vant un Maître de danse. Le Che

bien, le dansa avec elle de fort bonne grace. Après quoy ils danserent un menuet : le Chevalier ne s'en acquita pas moins bien que du Traquenare ; & pour lors Ja Demoiselle en fut charmée , aussi-bien que le Maître de danfe , qui ne put s'empêcher de luy donner des louanges, de même qu'à la Demoiselle , qui étoit également belle & bien faite , âgée

« 이전계속 »