페이지 이미지
PDF
ePub

que ces Présentes seront enregistrées tout au long sur le Registre de la Communauté des Imprimeurs & Libraires de Paris, & ce dans trois mois de la date d'icelles, que l'impression dudit Livre sera faite dans notre Royaume & non ailleurs, & ce en bon papier & en beaux caracteres , conformément aux Réglemens de la Librairie, & qu'avant que de l'ex. poser en vente il en sera mis deux Exemplaires dans nôtre Bibliotheque publique, un dans celle de notre Château du Louvre & un dans celle de nôtre trés cher & feal Chevalier Chancelier de France le Sieur Phelyppeaux Comte de Pontchartrain, Commandeur de nos Ordres ; le tout à peine de nullité des Présentes : Du contenu desquelles vous mandons & enjoignons de faire jouir le die Exposant ou ses ayans cause, pleinement & paisiblement , sans souffrir qu'il leur soit fait aucun trouble ni empêchement : Voulons que la copie desdites Présentes qui sera imprimée au commencement ou à la fin dudit Livre soit tenuč pour

[ocr errors]

důëment signifiée, & qu'aux copies collationnées par l'un de nos amez & feaux Conseillers & Secretaires, foy soit ajoutée comme à l’Original, Commandons au premier notre Huissier ou Sergent, de faire pour l'execution d'icelles tous Actes requis & necessaires sans autre permillion, & nonobstant clameur de Haro, Chartre Normande & Lettres à ce contraire : CAR tel est nôtre plaisir. DONNE'à Versailles le 15. Juin, l'an de Grace 1704. & de nôtre Regne le soixante-deuxiéme. · Registré sur le Livre de la Commu, nauté des Libraires e Imprimeurs de Paris, page 359. n. 254. conformément aux Réglemens, et notament à l'Arrêt du Conseil du 13.

Août 1703. A Paris le 3. Septembre 1704. P. EMERY, Syndic. · Ledit P. Nepveu a cedé son droit au présent Privilege à Louis Guerin

& Jean Boudor , Libraires à Paris. · Le 20. Juillet 1704. Les Exemplaires ont été fournis.

· I CONDUITE

[ocr errors]

CONDUITE : CHRÉTIENNE,

OU REGLEMENT Des principales actions & des principaux devoirs de la

vie Chrétienne.

********************* Qu'il est important de régler les

a{tions & les devoirs d'une die maniere Chrétienne.

Ous ne sommes dans

I la Vie que pour nous U préparer à la mort ; nous ne sommes dans le Tems

А

que pour travailler à acque. rir la bienheureuse Eternité : c'est-là que doivent se rapporter tous nos desseins; tou. tes nos actions doivent être autant de démarches qui nous conduisent vers cet heureux terme. C'est pour cela que nos actions doivent toutes être saintes, parce que le bonheur de nôtre éternité dépend de la sainteté de notre vie, & la sainteté de notre vie consiste dans la sainteté de nos actions. Or nos actions ne fonc saintes qu'autant qu'elles sont reglées ; desorte que regler les actions ordinaires de cha que journée, c'est regler & fan&ifier toute sa vie, & par. là prendre un chemin seur pour arriver à la bienheureuse éternité. ;

Tout le monde convient

Dent.

qu'il faut faire du bien pour Le sauver; mais il ne suffit pas même de faire le bien, il faut le bien faire. On peut faire le quede bien ou avec lascheté, ou par la femme humeur, ou par coutume, ou queris. par necessité, ou sans regle; 16.20, & faire le bien de cette ma niere, c'est pour ainsi dire n'en point faire , parce que ce n'est pas faire le bien comme il faut.

Pour faire le bien comme il faut, c'elt-à-dire avec toute la perfection que Dieu de mande de nous, il n'est pas necessaire d'entrer dans des voyes fublimes de perfection, ou de faire des chofes extraordinaires. On se forme de fausses idées de la fainteté ; on s'imagine souvent qu'elle consiste dans des actions fort élevées ou fort dificites, ou

« 이전계속 »