페이지 이미지
PDF
ePub

pour avancer beaucoup & en
peu de temps dans les voyes
de la perfection Chrétienne,
que de vivre & d'agir par re-
gle ; & ainsi de regler toutes
les actions & tous les devoirs,
& sur tout les exercices de la
pieté. Quand on les fait avec
regle : premierement, on les
fait avec plus de facilité ; car
les faisant ordinairement de
la même maniere , on en ac-
quiert l'habitude, & c'est le
propre de l'habitude de nous
faire faire les choses avec fac
cilité. 20. Par la même rai.
son on les fait avec plus de
perfection ; car on ne fait
jamais mieux les choses, que
quand on les fair fouvent :
outre que la regle est deja
d'elle-même une des princi-
pales perfections de nos aca
tions. 3° On les fait avec

[ocr errors]

plus de merite, d'autant que la grace & l'attachement à la souveraine volonté de Dieu, qui font le principe du merite, font aussi trés-ordinairement le principe de ce qui se fait par regle, au lieu que la propre volonté & les veuës humaines qui dimi nuent le merite de nos actions, y ont communément peu de part. Enfin quand on fait le bien avec regle on le fait plus constamment, parce que nôtre inconstance vient ordinairement de ce que nous agiffons par humeur : or quand nous agissons avec regle, ce n'est plus l'humeur, mais la raison qui nous gouverne ; & la raison n'étant point sujette à varier, nôtre conduite est toûjours égale & toûjours constante.

[ocr errors]

De quelle maniere il faut regler
ses aftions & les devoirs

en general.

Il y a trois choses à regler dans nos actions. Premierement, la nature & la subftance de nos actions, pour voir quelles sont celles aufquelles nous devons nous occuper. Secondement, le temps de nos actions, pour détermi. ner l'heure & le moment où nous les devons faire. Troisiémement, la maniere dont nous les devons faire, & la methode qu'il est à propos. d'y observer.

Pour la nature de nos actions, il faut regler : 1ocelles qui regardent Dieu , comme font la Priere , la Lecture spirituelle, la Mesle, la

[ocr errors]

Confession & la Communion, & tous les autres exercices de pieté. 20 Nos affaires, nos occupations, nos employs, & les devoirs attachez à nôtre condition &à nôtre état ; soit ceux qui sont de simple bienfeance, foit ceux qui sont d'obligation. A l'égard des premiers, c'est-à-dire de nos exercices de pieté, nous devons nous en faire une loy indispensable ; en sorte que comme Dieu doit toûjours tenir la premiere place dans nôtre coeur, aussi les devoirs qui le regardent;tiennent toûjours le premier rang dans toute nôtre conduite , & quc nous les préferions à tous les autres , sans nous en difpenfer en aucune maniere, îi ce n'est par l'impossibilité d'y fatisfaire , ou lorsque l'obéïl

[ocr errors]

fance ou la charité l'exigent de nous

Pour ce qui regarde nos affaires ou nos occupations, & les devoirs attachez à nô. tre état, voici les regles qu'il y faut observer en general,

. Il faut tâcher de se faire son plaisir de fon devoir : on ne fait jamais bien ce qu'on fait avec chagrin. 2o. Il faut fe faire une necessité de ses obligations, & préferer toûjours les oeuvres d'obligation å celles qui font de lurerogation. Ainsi une femme qui reste à l'Eglise losqu'elle doit être dans la maifon ; qui pour donner trop de temps à la Priere , neglige le soin de son domestique, peche contre cette regle. 30. Bien convaincus que nôtre principale af, faire est celle de notre salut,

mare -

« 이전계속 »