페이지 이미지
PDF
ePub

en nous, & de les combattre séparément l'un aprés l'autre, commençant par ceux qui sont les plus grossiers ou les plus dangereux, parce que dans tout combar", plus les ennemis sont divisez, plus ils sonr aisez à vaincre. - La methode qu'on doiç garder pour bien faire l'examen particulier, & pour tirer d'une pratique li fainte tour le profit qu'on en doit attendre, est : 10. De renou. veller à la Priere du matin la résolution qu'on a déja prise d'éviter lę défaut qu'on doit combatre , & de prévoir mê. me déș ce temps-là les occa.. sions qu'on aura pendant la journée d'y tomber, afin de prendre les précautions nec cessaires pour les éviter, & de demander à Dieu la grace

dorit on a besoin pour le faire. 20. Dés qu'on s'aperçoit qu'on est tombé dans quelque faute, dont le défaut que Pon com: bat est le principe , en demander incontinent pardon à Dieu , & faire une nouvelle promesse d'être plus sur ses gardes. 30. Se recueillir quelques momens devant ou aprés le dîner, pour examiner com: bien de fois on est tombé dans de semblables fautes, en concevoir une vive douleur avec de grands sentimens de confusion sur fa foiblesse & fur son infidelité, & renouveller encore la résolution qu'on a prise le matin : enfin faire la même chose le soir dans le temps qu'on fait l'examen general. 40. Marquer alors fur un papier , quand on le peut commodément , le nombre des fautes où on eft tombé, & même le nombre des victoires qu'on a remportées sur soymême en resistant à cette pasfion. 5° S'imposer quelque penitence proportionnée au nombre & à la grieveté de ses fautes, pour punir sa lâchecé & pour excifer fa vigilance. 60. A la fin de la femaine comparer un jour avec l'autre, & au bout du mois une semaine avec une autre semaine, pour reconnoître quel progrez on a fait, sans se rebuter , si on remarque qu'on avance peu, qu même quelquefois qu'on reçule ; car cette recherche fervira toûjours à nous hus milier, voyant nôtre foiblesse & nôtre inconstance, & nous fera sentir, que fi malgré le foin que nous prenons, nous avançons fi peu, nous tombe

tions dans des fautes encore plus considerables , fi nous en prenions moins. 20. Enfin, rendre compte de temps en temps à un Directeur du progrez que nous faisons dans ce combat.

[ocr errors]

CHAPITRE XI.

Dela Confession,ou du Sacrement

de Penitence.

Uiconque veut avancer

dans la perfection & acquerir la pureté du cæur fi necessaire pour cela, doit se confesser réglément tous les huit jours : on le peut même faire plus souvent avec fruit, lorsque Dieu en donne l'at: trait, & que l'état & les ocê

cupations le permettent ; mais quiconque veut travailler férieusement à son salut ne doit point manquer de le faire tous les mois. Une régle du moins que doivent suivre tous tes les personnes qui ont quel... ques sentimens de Religion, & qui ne veulent pas exposer leur salut à un risque certain; . c'est de se confesser dés que la conscience se trouve chargée d'un peché mortel...

Comment en effet un homme qui a de la foy, & qui sçait qu'au moment qu'il est tombé dans le peché, il est devenu l'objet de la haine & de la colere de Dieu , peut-il demeurer quelque temps tranquille dans cet état? Comment peut-il y demeurer mê. me un seul moment, lors sur tout qu'il fait reflexion, que

« 이전계속 »