페이지 이미지
PDF
ePub

combat n'est point rallentie Gi on sent toujours un desir aussi fort &.aussi constant de combattre ce vice ou cette passion, & d'acquerir la vertu qui lui est opposée : car de la force & de la constance de ce desir, dépend presque tout le Luccés de cette entreprise.

4°. Il faut s'examiner enluite sur la fidelité qu'on a euë à se servir des moyens soit generaux soit particuliers , & principalement sur l'usage de l'examen particulier , & sur l'exercice des Actes interieurs & exterieurs de la vertu à laquelle on s'applique ; sur les fautes principales qu'on a faites en cette matiere & qu'on doit avoir marquées ; sur la facilité qu'on a euë à les commettre ; sur la promptitude ou la lenteur à s'en relever. On

tâchera

[ocr errors]

tâchera même d'en reconnoître la source & le principe : car on remedie bien plus aisé. ment aux maux, quand on en connoît la cause

So. Il est à propos de comparer ensuite une semaine avec l'autre, pour mieux juger du progrés qu’on a fait. Si on connoît avoir profité , on en remerciera Dieu , à qui est dûë la gloire de tout le bien que nous faisons : on s'animera par ce progrés à marcher avec plus d'ardeur , & à suivre à l'avenir avec encore plus de fidelité les mouvemens de la grace. Si au contraire on reconnoît qu'ona reculé aulieu d'avancer, on ne doit pas pour cela sé décourager ; mais il faut s'humilier devant Dieu, fe défier de soy-même & de les forces, mettre toute sa

M

confiance en Dieu & dans le fecours de fa grace, la lui de. mander avec instance, & puis entrer dans le combat avec une nouvelle ferveur, comme fi on ne faisoit que commen cer. ;

6°On fera ensuite une vie site du faint Sacrement, pour demander à Notre-Seigneur qu'il reçoive & qu'il agree nos bonnes résolutions ; & puisque c'est lui qui nous les å inspie rées, qu'il nous donne les gra. ces & le courage necessaires pour les accomplir. On em, ployera aussi pour cela l'interé cession de la sainte Vierge, la priant d'être & nôtre Avoca. te & nôtre Caution auprés de fon Fils. . 7o. Ce jour-là on se tiendra, autant qu'il sera posible, dans la retraięte & le lilence, ou au

moins dans un plus grand re. cüeillement qu'à l'ordinaire ; & pour cela on retranchera toutes les visites, à moins qu'elles ne soient absolument necessaires, & on se débarrassera de toutes les affaires qui ne se ront pas pressées. Il seroit bon encore d'avoir ce jour-là un entretien avec son Directeur, pour lui rendre compte de ses difpofitions, pour lui communiquer les sentimens que Nôm tre-Seigneur aura inspirez, pour recevoir ses conseils, & pour sçavoir de lui quel de faut il juge que nous devons combattre le mois suivant, ou à quelle vertu nous devons. nous attacher.

CHAPITRE XV. De la préparation à la mort i

qu'on doit faire tous les mois, M'Est une pratique tres, L lainte & tres-profitable de choisir un jour chaque mois, pour se préparer à la mort. On ne sçauroit pren. dre trop de mesures pour apprendre à bien faire une cho. le , qu'on ne fait qu'une seule fois, & qu'on ne sçauroit mal faire lans tomber dans un mal. heur éternel. D'ailleurs comme la surprise de la mort ou la violence de la maladie peuvent nous mettre dans l'im, puissance de nous préparer à ce moment fatal, lorsqu'il ar

« 이전계속 »