페이지 이미지
PDF
ePub

font plus obligez de leur obeïr, dés qu'ils veulent les engager à desobeïr à Dieu, & à s'éloigner de l'état auquel il les appelle.

CHAPITRE V.

Des devoirs des Maîtres envers

leurs Domestiques. T. Es Maîtres se doivent

considerer dans leurs maisons, ainsi que nous avons déja dit dans un autre endroit, comme les Lieutenans de Dieu, de qui ils ont reçû l'autorité qu'ils ont sur leurs Serviteurs. Leur soin principal doit être par consequent que Dieu, qui est le premier Maître de leur maison, y soit

fidelement servi. Qu'ils fassent une serieuse reflexion à ces paroles de l’Apotre, lesquelles doivent faire trembler tous les Maîtres qui ont quelque zele pour leur salut. Si quelqu'un n'a 1. Tim.song pas foin des fiens, mais sur tout de ses domestiques, on doit le regarder comme un homme qui a renoncé à la foy, & qui est pire quun infidele.

Certainement si les Grands avoient de la foy , & qu'ils comprissent bien la force de ces paroles, & la grandeur des obligations qu'elles leur imposent, bien loin de se faire un sujet de vanité de ce faste qui semble attaché à leur condition, & de ce cortege de domestiques qui les environne, ce seroit pour eux un sujer de craindre & de s'humilier devant Dieu , en considerant

Ру

que ce sont autant de persone nes qui sont sur leurs comptes, & de la conduite desquels ils seront responsables au Juge

ment du Seigneur. Ipfi enim Hebr. 13. vir pervigilant quafi pro animabus

vestris rationem redditari. Ainsi
au lieu d'en augmenter le
nombre par orgueil & par of
tentation comme ils font, ils
chercheroient par fagesse à le
diminuer, afin de se rendre
les jugemens de Dieu moins
formidables , en diminuant
l'étendue de leurs obligations,

Les obligations & les de
voirs des Maîtres à l'égard de
leurs domestiques consistent
en trois choses. 1°. A veiller
sur leur conduite. 2o. A les ,
traitter avec charité. 3o. A leur
rendre la justice qui leur est
dûë.

Premierement les Maîtres

font obligez à veiller sur leurs domestiques, pour voir s'ils sont instruits des Mysteres de la Religion & des devoirs du Chrétien ; & supposé qu'ils ne le soient pas, pour faire ensorte qu'ils en soient instruits, & pour les engager à s'acquitter exactement de tous leurs devoirs envers Dieu. Ainsi ils doivent avoir soin qu'ils assiftent à la Messe aux jours de Fêtes , & qu'ils gardent les jeûnes de l'Eglife, quand ou leur âge, ou un employ trop laborieux ne les en dispense pas. Ils doivent les obliger à s'acquitter du devoir Paschal, & les porter à s'approcher des Sacrements aux principales for lemnitez de l'année ; & quoy. qu'ils doivent agir en cela par le pur zele de la gloire de Dieu, ils peuvent bien se per

suader qu'ils y trouveront leur propre interest, & que leurs serviteurs ne seront jamais plus fideles à leur rendre à eux-mêmes ce qu'ils leur doivent, que quand ils seront fideles à rendre à Dieu ce qui lui est dû.

Ils sont encore obligez de veiller sur leurs mæurs, & de ne point souffrir dans leur maison des valets ou impies & blafphemateurs , ou impudiques & yvrognes. S'ils s'apperçoivent que leurs domestiques soient sujets à ces vices, ils doivent d'abord les avertir avec douceur, mais cependant avec zele & avec fermeté; & s'ils ne profitent pas des avertissemens qu'on leur a donnez , on doit promptement les renvoyer , de peur que par leurs discours & par

« 이전계속 »