페이지 이미지
PDF
ePub
[ocr errors]

quau revoir, que le Ciel yous conduise.

Je lui tins ce discours d'un air si guai en la quittant , qu'elle ne sentit point que je me moquois d'elle.

Cependant l'amour de Monsieur

pour Genevieve éclata un peu dans la maison. Les femmes de chambre ses Compagnes en inurmurerent moins peut-être par sagesse que par envie.

Voilà qui est bien vilain, bien impertinent , me disoit Toinete qui étoit la jolie blonde dont j'ai parlé. Chut lui répondis-je ? Point de bruit Mademoiselle Toinete: Que sçait-t'on ce qui peut arriver? Vous avez aussi bien qu'elle ún visage fripon; Monsieur à les yeux bons ; c'est aujourd'hui le tour de Genevieve pour

être aimée ; ce sera peut

être demain le votre ; & puis de toutes les injures que vous dites contre-elle , qu'en arrivera-t'-il? Croyez moi; un peu

de charité pour l'amour de vous, si ce n'est pas pour l'amour d'elle.

Toinete fe fàcha de ma réponse & s'en alla plaindre à Madame en pleurant; mais c'étoit mal s'adresser pour avoir justice. Madame éclata de rire au récit naïf qu'elle lui fit de notre conversation; la tournure que j'avois donné à la chose, fut tout-à-fait de son goût, il n'y avoit rien de mieux ajusté à son caractere.

Elle aprenoit pourtant par-là, l'infidelité de son mari ; mais elle ne s'en soucioit guére : ce n'étoit là qu'une matiere à plaisanterie pour elle. Es-tu bien fûre que mon mari l'aime ? dit-elle à Toinete du ton d'une personne qui veut n'en point douter pour pouvoir en rire en toute confiance; cela seroit plaisant, Toinete, tu vaux pourtant mieux qu’elle. Voilà tout ce que

Toinete en tira, & je l'aurois bien deviné ; car je connoissois Madame.

Genevieve qui s'étoit méprise au ton dont je lui avois répondu sur les presens de Monsieur , & qui , alors, en étoit abondamment fournie , vint m'en montrer une partie , pour m'accoûtumer

par dégrez, à voir le tout.

Elle me cacha d'abord l'argent, je ne vis que des nipes , & dequoi en faire de toutes sortes d'especes, habits , cornetes , piéces de toiles & rubans de toutes couleurs; & le ruban lui feul est un terrible seducteur de jeunes filles aimables , & femmes de Chambre !

Peut-t-on rien de plus genereux? Me disoit-elle , me donner cela, seulement parce que je lui plais.

Oh ! lui disois-je , je n'en suis pas surpris ; l'amitié d'un honime pour une jolie fille va bien loin voyez-vous ; vous n'en resterez. pas-là. Vraiment je le crois , me répartit-elle , car'il me demande souvent si j'ai besoin d'argent ;

Eh! Pardy fans doute , vous en avez besoin, lui dis-je, quand vous en auriez jusqu'au cou , il faut en avoir pardessus la tête : prenez toûjours , s'il ne vous fert de rien, je m'en accommoderai moi, j'en trouverai le débit. Volontiers me dit-elle , charmée dn goût quejy prenois, & des conjectures favofables qu'elle en tiroit pour le succès de ses vûës ; je t'assure que j'en prendrai à cause de toy , & que tu en auras dès demain, peutétre; car il n'y a point de jour ou il ne m'en offre.

Et ce qui fut promis fut tenu; j'eus le lendemain six Loüis d'Or à mon commandement, qui joints à trois

que

Madame m'avoit donnés

pour payer un maître à écrire, me faisoient neuf prodigieuses, neuf immenses Pistolles; je veux dire qu'ils composoient un for pour un homme qui n'avoit jainais que des soûs marqués dans sa poche.

Peut

un Tré

[merged small][ocr errors]

cæur.

Peut-être fis-je mal en prenant l'argent de Genevieve ; ce n'étoit pas je pense , en agir dans toutes les regles de l'honneur ; car enfin, j'entretenois cette fille dans l'idée que je l'aiinois , & je la trompois : je ne l’aimois plus, elle me plaisoit pourtant toûjours , mais rien qu'aux yeux & plus au

D'ailleurs cet argent qu'elle m'offroit n'étoit

pas

chrétien , je ne l'ignorois pas , & c'étoit participer au petit désordre de conduite en vertu duquel il avoit été acquis; c'étoit du moins, engager Genevieve à continuer d'en acquerir au même prix : Mais je ne sçavois pas encore faire des reflexions si délicates, mes principes de probité étoient encore forts courts ; & il y a aparence que

Dieu me pardonna ce gain, car j'en fis un très-bon usage , il me profita beaucoup: j'en appris à écrire & l'arithmetique , avec

D

« 이전계속 »