페이지 이미지
PDF

«Ju'il partît pour l'armée; les deux peres voyant la chofe fans remede, y donnent les mains.

Lelio qui a tout entendu & qui n'eft point inftruit du motif de Flaminia, lui fait les plus vives reproches fans vouloir lui donner le tems de fe juftifier.

Arlequin qui aime Violette , lui fait préfent de la mante & de la jupe dont il croit avoir hérité; mais Flaminia qui furvient, interrompt les remercimens eue Violette fait à Ion Amant, reprend les hardes, s'en déguife, & court après Lelio pour tâcher de le défabufer. Violette ne peut revenir de (on étonnement^ & outrée de la tranquillité avec laquelle Arlequin voit emporter les nippes qu'il lui avait données, s'imagine que Flaminia eft fa rivale; elle s'emporte contre lui & le menace de fe vanger. Lelio qui trouve Arlequin fur la fcène, lui fait plufieurs queftions au fujet de Flaminia. Il lui demande pourquoi il avait cette juppe & ce voile? s'il n'eft pas fon entremetteur? s'il n'a pas foin deporter fes lettres? Arlequin qui ne veut pas paraître un ignorant & un fot, fe propofe de lui répondre en homme inftruit.* En effet, il dit qu'il connaît Flaminia depuis très long-teras, qu'elle eft fort

de fes amies, & qu'à l'égard de le* amours avec Mario, il en a toujours été confident. Lelio outré de Fureur, veut tuer le balourd; mais il en eft empêché par Flaminia, qui couverte de fa mante, le cherche pour fe juftifier. Elle le fupplie de ne point maltraiter ce pauvre garçon; cette priere augmente encore les foupçons de Lelio, & fa jaloufie eft au dernier point, lorfqueViolette arrive & s'emporte contre TIaminia, Elle lui reproche de lui avoir •enlevé fon amant Arlequin, & prie Lelio de fe joindre à elle pour fe vanger; ils accablent tous deux Flaminia d'injures , & fortent brufquement fans vouloir l'écouter. Cette fcène eft extrêmement comique & produit un grand effet. Flaminia baifle fon voile pour fuivre fon Amant, mais elle en eft empêchée par Pantalon qui furvient avec le Docteur; elle n'oie afteérer de les éviter, crainte qu'ils ne la pourfuivent. Pantalon qui l'apperçoit dans un coin du théâtre, dit en riant au Docteur, que ce n'eft pas fa fille, maiscebénet d'Arlequin qui fe plait à fe déguifer de la » forte; il dit la même chofe à Scapin , qui cherche Arlequin pour fe faire payer des cent écus qu'il lui doit, ce qui juf

.tifi<* hfîe aux yeux de Pantalon, l'affectation. qu'Arlequin a de fe déguifer ainfi. Scapin ne perd point de tems, il appelle les Sbires qui faififlent Flaminia & la cOnduifent en prifon, la prenant pour Arlequin.

Pantalon qui n'avait pas deffein de nuire à Arlequin, eft fâcné de lui avoic caufé ce malheur; il Ce difpofe à y remédier , mais Arlequin paraît. Pantalon & le Docteur le félicitent de s'être fauvé des mains des Sbires. Arlequin fe mocque d'eux, mais Scapin revient, & furpris de trouver fon débiteur en liberté, il rappelle les Sbires & le fait mener tout de bon en prifon.

Violette ayant appris la difgrace de fon Amant, fent pour lui un retour de tendrefle & veut le fecourir.

Arlequin eft bien étonné de trouver Flaminia dans la prifon, ils s'inftruifent réciproquement de ce qui les y a fait conduire; Flaminia donne un diamant à Arlequin pour payer les cent écus qu'il doit, ne doutant pas qu'il: ne puiffent fortir tous deux après. Le Géoliec ayant reçu le diamant en nantiflemenr, élargit Arlequin qui va chercher Scapin, & retient Flaminia. Dans l'intervalle , Violette vient dans la prifoà Tome /. V

chercher fon cher Arlequin; furprifè d'y rencontrer Flaminia , & confirmée àe plus en plus qu'elle eft fa rivale, elle lui dit cent injures, & lui reproche fon effronterie de venir chercher fon Amant jufques dans la prifon. Flaminia tâche de lui faire entendre raifon; en lui contant ce qui a donné lieu à cette méprife. Pantalon furvient dans le deffein de rendre fervice à Arlequin. Violette, malgré fa colere, nelaiflepas par corn» plaifance pour Flaminia, de la faire pafler pour une de fes amies, & la tire ainfi d'affaire après avoir pourtant dit au vieillard, que fa fille aime éperduement Arlequin. Scapin dans une autre fcène, réjoui d'avoir été payé, montre à Pantalon le diamant qu'il a reçu d'Arlequin. Pantalon le reconnaît, fe perfuade que Violette lui a dit la vérité, & ne doute pas que fa fille ne l'ait donné à Arlequin pour le tirer de prifon ; il entre en fureur contre elle, veut la tuer, & Scapin tâche de l'appaifer & lui conseille pour la punir, de la marier avec Ce malotru d'Arlequin, & de les envoyer tous deux fi loin qu'on n'en entende jamais parler.

Violette raconte à Lelio & au Docteur , la maniere dont elle a tiré Fiaihinia de prifon , & leur parle encore des folles amours de cette fille pour Arlequin. Pantalon furvient & leur déclare le parti qu'il a pris pour la punir. Violette qui la cachait chez elle , va la chercher pour lamener au rendez^vous qu'on a pris hors la ville pour faire ce beau mariage. Pantalon & Scapin de leur côté, conduifent Arlequin fans lui rien dire; mais en le faifant marcher devant eux à coups de pieds: alors la fcène change & repréfente un bois. Le Docteur Lelio & Violette, ne veulent point écouter la malheureufeFlaminia, qui cherche en vain à fe juftifier. Pantalon lui impoGe filence auffi bien qu'à Arlequin ; il les marie, & par un effort de tendreffe & de générofité, il leur donne pour préfent de noce , un écrair» rempli de pierreries, à condition qu'ils s'en iront fi loin , qu'on n'entendra jamais parler d'eux. La cérémonie finie, on abandonne les nouveaux mariés, qui font fort embarrafTés du chemin qu'ils doivent prendre. Tandis qu'ils font à fe déterminer, des voleurs lurviennent, fe faififfent de l écrain, dépouillent Arlequin , & lorlqu'ils en veulent faire autant à Flaminia, ils en font empêchés par le Capitaine Mario, qui arrive de

« 이전계속 »