페이지 이미지
PDF
ePub

ibid.

la Dérive nulle, 59. Les effets du Gouvernail, qui avoient

paru surprenans , sont cependant bien naturels, .

. .. $2.

CHAPITRE V, ..

De la Rame & de la Pagaïe. Du calcul

& du paralléle des deux. De la position la plus avantageuse de la Rame sur le

Batteau,

60. R len ne paroît plus simple, & rien

n'est plus difficile à déterminer , que i les effets de la Rame, ::: 54 61. Parmi les Problèmes , que les effets de .. la Rame prefentent , il en eft deux ima

portans drésoudre, ...: 55. 62. Il faut déterminer la force de l'homme · dans l'action de la Rame, - so 63. La Rame doit être considerée comme un

Levier du second genre, ibid. 64. Calcul de la force de l'homme dans · l'action de la Rame , '. ibid. 65. Cette force, qu'on a trouvée, n'est qu'ap.

parente ; il est nécessaire d'en foustraire , la réaction, pour avoir la véritable , 57.

9.

[ocr errors]

66. Quoique la Réałtion , dans l'action de

l'homme, foit manifeste, il s'est trouvé des personnes qui ont eu de la peine de concevoir,

. 58. 07. Legeres réfléxions pour les convaincre

soutenues par un Axiome de Mécani: que,

ibid. 68. Les Sauvages de l'Amerique méridio

nale se servent d'une espece de Rame , qu'on nomme Pagaïe, 69. Maniere de se servir de la Pagaïe, ibid. 70. Opinion de quelques Savans , sur la : façon de naviguer avec la Pagaże ,' 60. 71. Calcul de la force de la Pagaïe, 01. 72. Plusieurs personnes pensent , que la

réaction , dans l'action de la Pagaïe, eft nulle, ...

62. 73. On prouve , qu'il est une réaction, ibid. 74. Il semble , que la réaction n'est que la

moitié de l'efet de l'homme, 63. 75. La Pagaie ne{t müe, que par une force

égale à la moitié de l'effort absolu de Thomme,

64. 76. La façon de ramer des Sauvages eft

inférieure à la nôtre, . 05. 77. Projet pour augmenter l'effort de la Rame ,

ibid. 78. Experience pour ramer sans réaction,66.

67.

68.

79. Maniere de ramer par la seule réaca

tion; 80. Dans le calcul de la Rame; à re

gardé son point d'appui dans l'eau , comme

fixe , quoiqu'il soit mobile, Bi. Examen de cette supposition; ibid. 82. Préparation pour comparer larame qui

a un point d'appui mobile , avec une qui

a un point d'appui fixe, ... 09: 83. Calcul', pour faire ce paralléle ; ibid. 84. Verité reconnue par ce calcul; 70: 85. Conséquence de cette verité, 711 86. Principe fondamental d la Mécanique;

d'l'on déduit ; que la rame peut être prise pour un Levier du second genre ;

qui a un point d'appui fixe, 72: 87. Quelles sont les raisons, qui ont émpé

ché de fixer la grandeur de la Pale eis égard à la longueur de la Rame , & Pan

gle qu'elle doit faire avec le Batteau ; 73: 88. On détermine la position la plus avanta.

geuse de la Rame sur le Batteau ; 24: 89. Outre les difficultés ; quon a tâché de

lever, pour foumettre les effets de la Rame à des loix ; il en est encore, ausquelles

il est impossible d'avoir égard, ; 75: 90. Ce qu'on se propose d'examiner dans les

Chapitres suivans

78.

CHAPITRE V I.
De la vitesse du Vaisseau selon les
· différens Airs de Vent & felon les

différentes Dérive.s. Examen & c réfuta-
tion des méthodes qu’on a em ployées
par développer ces dernieres : Nou-

velle méthodes pour y supplé er.
91. | 'Objet de ce Chapitre est de : connoître

la vitesse du Vaisseau Jelo: ha les différen's airs de Vent ce selon les differentes

Dérives,
92. Raisons , qui ont obligé M. . Bernoulli

à ne donner d fa Théorie, que le titre
dEssai,

ibid. ! 93. Pour connoître la vitesse du Vaisseau

selon les différentes Dérives, il est inutile

d'avoir égard à une courbe , il faut avoir ! égard à une surface,

.79. i 94. Elegante méthode de M · Bouguer,

pour déterminer cette dernier e vitesse , 80. 95. Objection à cette méthode s ibid. 96. On peut lever en partie cette objection

par l'usage de l'analyse de Descartes, ibid. 97. Quelle est la voże , qui paroît la plus

naturelle de la plus courte pour connoître cette vitesse, dont il eft ici fa it mention, 81,

in Les víteni fur les voit rapport an

Dérives,

98. Cette voïe a de grandes difficultés, ibido 99. On ne peut déterminer la vitesse du

Vaisseau selon les Dérives , sans connoitre, auparavant celle par rapport aux

angles du Vent sur les Voiles, 84. 100, Les vitesses du l'aisseau , selon les

différens Airs de Vent, font comme les Jinus des angles d'incidence du Vent sur 'les Voiles,

ibid. 101. Fondement de la connoissance de la 1 vỉtesse du Vaisseau selon les différentes?

1 850 102. Examen de ce fondement, ibid. 103. Résisltat de cet examen, 87. 104. La connoissance des viteses selon les

Dérives , qui paroissoit une question importante, réduit à un objet bien fimple,

88. 1os. Recherche de Mrs Bernoulli ( Jac· ques) & Bernoulli ,.( Jean) de la Ligne

de la force mouvante : Méthode de ce dernier , , '

89. 106. Cette méthode ne peut avoir lieu dans

la pratiqu. :., comme il seroit à souhaiter,

91. 107. Nouver le méthode pour connoître certe : Ligne,

92. . . . . 108. Les

« 이전계속 »