페이지 이미지
PDF
ePub
[merged small][ocr errors]

Raynal, Guillaume Thomas Fiantes
ANECDOTES

LITTÉRAIRES,

OU

HISTOIRE
DE ce qui est arrivé de plus fingulier & de

plus intéressant aux Écrivains François,
depuis le renouvellement des Lettres fous
François I. jusqu'à nos jours.

Nouvelle Edition augmentée.
TOME TROISI E M E.

A PARIS,
DURAND, rue S. Jacques, au Griffon.
Chez PiSSOT, Quai des Augustins, à la

Sagefle.

M. DCC. LII.

.

Aves Approbation & Privilege du Roi,

[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

11-21-30 22848

ANECDOTES LITTÉRAIRES.

[ocr errors]

EDMÈ BOURS A ULT, en Bourgogne l'an 1638, mort en 1701,

1. OURSAULT ayant fait en 1671 , par ordre du' Roi , pour l'éducation du

Dauphin, un Livre qui a pour titre, l'Etude des Souverains ; le Prince en fut fi content qu'il se le fit lire plusieurs fois, & il en crut l'Auteur fi capable de contribuer à former la jeunesse d'un grand Prince, qu'il lui fit l'honneur de le nommer sous Précepteur de Monseigneur: mais comme Boursault n'avoit jamais étuTome III,

A

dié le Latin, il ne put pas occuper un poste G honnorable

II.

THOMAS Corneille aimoit tendre. ment Boursault, & vouloit absolument qu'il demandât à être de l'Académie ; & fur ce que celui-ci alléguoit toujours Ton ignorance, & lui demandoit de bonne

foice que fe. roit l'Académie d'un sujet ignare , & non lettré, qui ne savoit ni Latin ni Grec? Il n'est pas question, lui répondit-il, d'un Académie Greque ou Latine , mais d'une Académie Françoife. Et qui fait mieux le François que vous ?

III. DESPRÉAUX étant allé aux eaux de Bourbon , pour une extinction de voix , & y étant resté beaucoup plus de tems qu'il ne l'avoit cru, Boursault qui étoit Receveur des Tailles à Montluçon en Bourbonnois, apprit par un de leurs amis communs, que Ton Censeur étoit dans son voisinage,

« 이전계속 »